• Accueil
  • > santé
  • > Reconfinement : les chauffeurs routiers oubliés

Reconfinement : les chauffeurs routiers oubliés

Reconfinement : les chauffeurs routiers oubliés

C’est le paradoxe de ce plan de confinement qui affirme vouloir ne pas affecter l’activité économique avec le renforcement des mesures sanitaires. Pourtant dans la chaîne logistique (processus d’organisation des flux de biens), les mesures spécifiques aux chauffeurs-routiers ont encore été oubliées. En effet, certain de ces chauffeurs sont absents plusieurs jours de leur domicile et de leur établissement d’attache. D’habitude, ils ont recours au restoroutes ou autres restaurants pour ce nourrir ainsi qu’aux établissements sanitaires correspondants ou à ceux des stations-service. Or la plupart de ces restaurants seront fermés ainsi évidemment que les équipements sanitaires. Une preuve supplémentaire que la dimension logistique dans le processus de production et de distribution est largement sous-estimée. On ne s’en inquiète vraiment que lorsque les entrepôts et autres lieux de gestion des flux de marchandises ne sont plus en capacité d’approvisionner les lieux de vente.. «Ces établissements devraient rester ouverts pour permettre aux routiers d’exercer leur profession de façon décente. De plus, cette fois, les conditions météorologiques ne seront pas favorables pour dîner dehors ou dans son camion», plaide la Fédération Nationale des Transports Routiers (FNTR). Notons que leur de la première crise l’utilisation des équipements sanitaires des stations-service était souvent interdits !

 

0 Réponses à “Reconfinement : les chauffeurs routiers oubliés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol