• Accueil
  • > sciences
  • > Le Centre-Val de Loire : laboratoire de l’Internet par la lumière ?

Le Centre-Val de Loire : laboratoire de l’Internet par la lumière ?

 Le Centre-Val de Loire : laboratoire de l’Internet par la lumière ?

 

Le centre Val de Loire se veut un laboratoire de diffusion d’Internet par la lumière Le Li-Fi (acronyme des mots anglais light et fidelity) est une technologie de connexion Internet sans fil qui utilise la partie visible du spectre électromagnétique en modulant la lumière sur de hautes fréquences pour coder et transmettre des informations.

 

Article de Futura-sciences:

 

Cette technologie prometteuse présentée comme une alternative au Wi-Fi et dont on entend parler depuis une dizaine d’années, tarde à émerger. Cependant, elle devrait nous devenir un peu plus familière cette année grâce à la commercialisation des premiers dispositifs destinés au grand public. En l’occurrence, il s’agit d’une lampe de bureau et d’une serrure connectée, fabriquées par deux entreprises françaises qui ont fait parler d’elles lors du dernier Consumer Electronics Show (CES) : Oledcomm et Havr.

 

Oledcomm a créé MyLiFi, une lampe de bureau LED qui diffuse une connexion Internet sans fil via la lumière. La lampe est munie d’un câble Ethernet qui se branche à un routeur Wi-Fi ou une box Internet. L’ordinateur, que l’on place dans le champ lumineux, est lui équipé d’un récepteur Li-Fi branché via le port USB. La connexion offre un débit de 23 Mbit/s, bien loin de ce que peut faire la norme 802.11ac (jusqu’à 1.300 Mbit/s de débit théorique), qui est la version grand public du Wi-Fi la plus répandue. Mais le Li-Fi a d’autres arguments à faire valoir.

 

Pour mémoire, cette technologie, qui s’apparente au morse dans son fonctionnement, se sert de la modulation de lumière à haute fréquence pour coder et transmettre des informations. Le Li-Fi est présenté comme plus sécurisé que le Wi-Fi (pas de risque de piratage de la connexion à distance) et plus sûr du point de vue sanitaire face à la nocivité que l’on prête aux ondes radio. Oledcomm exploite aussi l’argumentaire de la luminothérapie, mettant en avant la possibilité de contrôler l’intensité de l’éclairage et la température de la couleur.

 

Après l’établissement giennois Bernard Palissy en septembre, le lycée Grandmont à Tours à lui aussi été doté le 19 octobre d’une installation en LiFi (Light Fidelity) pour son Centre de Documentation et d’Information (CDI). Un troisième lycée, probablement professionnel, sera équipé début 2021. Pour mener cette expérimentation, la région Centre-Val de Loire a choisi comme intégrateur Spie ICS. La filiale IT du groupe de BTP s’appuie elle sur la technologie d’Oledcomm. Conjointement à la société écossaise Pure LiFi, cette TPE installée à Vélizy est le co-inventeur en 2012 de la LiFi.

0 Réponses à “Le Centre-Val de Loire : laboratoire de l’Internet par la lumière ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol