Brexit : un coût de 33 milliards

Brexit : un coût de 33 milliards

 

En l’absence d’accord  du Brexit, les conséquences seront importantes pour l’union européenne mais sans doute dramatique pour le Royaume-Uni. Une raison supplémentaire pour faire l’hypothèse qu’en dépit des déclarations tonitruantes de Boris Johnson un accord de dernière minute sera trouvé dans l’intérêt de l’union européenne mais surtout du royaume uni.

 

En effet 33 milliards d’exportations perdues à destination du Royaume-Uni, 20 milliards seraient le coût pour l’union européenne selon une étude d’Euler Hermès publiée mardi

Les pertes à l’export pourraient atteindre 8,2 milliards d’euros en Allemagne, 4,8 milliards aux Pays-Bas et 3,6 milliards en France. En cas de «soft Brexit», le classement reste le même, mais avec un impact pour ces trois pays quasiment divisé par deux.

En France, le secteur des transports et équipements supporterait 20% de cette charge, suivi de la chimie, des machines et équipements électriques, et du secteur alimentaire (dont boissons, alcool et tabac), à hauteur de 10%.

Côté britannique, la facture serait beaucoup plus salée. Une sortie sans accord de libre-échange avec l’UE pourrait conduire à un recul du PIB de près de 5% en 2021, une baisse de la livre de 10% et une inflation «supérieure à 5% pendant au moins six mois».

0 Réponses à “Brexit : un coût de 33 milliards”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol