Brexit: stade critique ou rupture prochaine

Brexit: stade critique ou rupture prochaine

Les deux parties ne cessent de faire semblant de manifester une bonne volonté pour éviter d’avoir à porter la responsabilité de la rupture. Chacun souhaite qu’on progresse encore mais constate que ces progrès sont encore largement insuffisants notamment sur trois dossiers essentiels à savoir la concurrence, la pêche et les procédures de gestion et de sanction de l’accord.  Notons que l’union européenne a ignoré l’ultimatum qu’avait fixé Boris Johnson pour que les relations commerciales soient définitivement déterminées à la date du 15 octobre.

L’UE souhaite pour sa part qu’un accord soit trouvé avant la fin octobre pour que le Parlement européen puisse le ratifier. La France, par la voix de son secrétaire d’Etat chargé des affaires européennes Clément Beaune, a évoqué “le début du mois de novembre”.

De sources diplomatiques européennes, on indique que le bloc se tient prêt à négocier jusqu’à la mi-novembre pour que nul ne puisse lui attribuer la responsabilité d’un éventuel échec.

“Sans un engagement sur la gouvernance et sans mouvement sur la pêche, il n’est pas impensable que nous manquerons de temps pour un accord”, a déclaré un diplomate européen. “Cela dit, il y a aussi un contexte positif: les parties tentent de trouver un moyen de débloquer la situation. Mais l’essentiel, c’est que le Royaume-Uni ne veut pas payer le prix que demande l’Europe.”

Bref on revient finalement point de départ le Royaume-Uni veut bien et même souhaite le maintien des échanges avec l’union européenne mais sans les règles!

0 Réponses à “Brexit: stade critique ou rupture prochaine”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol