Couvre-feu: le dernier coup mortel pour les restaurateurs

Couvre-feu: le dernier coup mortel pour les  restaurateurs

 

L’éventualité d’un couvre-feu dans les zones d’alerte maximale qui ne cessent de s’étendre en France et qui comprend déjà neuf métropoles dont Paris pourrait être le dernier coup mortel pour nombre de restaurateurs. On envisage en effet un couvre feu peut-être même à 20 heures autant dire que les restaurants seront fermés le soir. Même si leur devait être un peu plus tardive il n’y aurait qu’un service dans des salles dans le nombre de participants a déjà été réduit.

«Un couvre-feu à 23 heures serait un nouveau coup dur pour la profession. Cette décision pourrait représenter jusqu’à 3 heures d’activités en moins et l’impossibilité d’assurer un deuxième service dans certains établissements», s’est inquiété auprès de l’AFP Franck Trouet, porte-parole du Groupement National des Indépendants de l’hôtellerie et restauration (GNI).

Du fait de la fermeture des bars , Certains clients ont donc naturellement migré des bars vers les restaurants : «On était là pour prendre un verre, mais le serveur vient de nous prévenir qu’à partir de 19h00, nous sommes obligés de prendre un plat si nous voulons rester. Et ça ne peut pas être juste des frites! Du coup, on va manger…», rapporte au Figaro un groupe de quatre jeunes médecins. «Mais ce n’est pas grave, certains bars ont des techniques pour rester ouverts, et puis il y a les bars cachés. Dans le pire des cas, s’il y a un couvre-feu, on ira les uns chez les autres», assure l’une des jeunes internes.

0 Réponses à “Couvre-feu: le dernier coup mortel pour les restaurateurs”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol