L’épargne en hausse mais pour les plus aisés

 L’épargne en hausse mais pour les plus aisés

L’épargne atteint des sommets en France. Il faut cependant relativiser car il n’y a qu’environ la moitié de la population qui est en capacité de mettre de l’argent de côté. Par ailleurs, la hausse et surtout le fait des 10 % d’épargnants les plus riches.

Ceux  qui ont les moyens manifestent toujours des réticences à s’engager dans des dépenses supplémentaires notamment d’investissement et cela crée un climat de méfiance qui porte préjudice à la croissance. Selon une note éclairante du conseil d’analyse économique (CAE) rendue publique ce lundi 12 octobre, même si la consommation a redémarré depuis le déconfinement, le retour d’une seconde vague menace clairement la reprise de l’économie.

« La consommation a bien rebondi pendant l’été mais elle est sur une ligne de crête depuis la rentrée. Les revenus des ménages les plus modestes ont été les plus affectés par la crise. L’urgence est de renforcer l’arsenal à l’égard des plus modestes » a expliqué l’économiste et enseignant à la London School of Economics (LSE) Camille Landais ce matin lors d’un point presse. Alors que les discussions sur le projet de loi de finances 2021 débutent ce lundi à l’Assemblée nationale, beaucoup d’associations et d’organisations ont tiré récemment la sonnette d’alarme sur la situation des plus modestes et des plus précaires.

0 Réponses à “L’épargne en hausse mais pour les plus aisés”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol