Coronavirus: reconfinements locaux ?

Coronavirus: reconfinements locaux ?

 

Comme c’était prévisible il n’y aura pas de confinement généralisé qui pourrait tuer cette fois presque définitivement l’économie et les emplois. Par contre le président du conseil scientifique avait déjà laissé entendre que les autorités locales pourraient décider de reconfirmer de manière ciblée.

On évoque aussi sérieusement l’idée de couvre-feu.  Le problème c’est que les mesures restrictives prises jusque-là comme, par exemple la fermeture des bars, ne semblent  pas avoir changé grand chose quant à la progression du virus. De la même manière, on voit mal ce qu’un couvre-feu pourrait apporter comme mesure efficace vis-à-vis de la propagation du virus. En effet, le virus circule de jour comme de nuit. Autoriser la mobilité de jour et l’interdire la nuit n’a guère de sens. Mais il est clair que le reconfinement en général n’est politiquement et économiquement pas possible.

“Le reconfinement général doit être par tous moyens évité”, a-t-il dit sur France Info, évoquant les conséquences “absolument dramatiques” d’une mesure aussi drastique.

En revanche, interrogé sur de possibles reconfinements locaux, le chef du gouvernement a répondu: “Rien ne doit être exclu quand on voit la situation dans nos hôpitaux.”

Face à la résurgence épidémique, une dizaine de métropoles sont passées depuis la fin du mois de septembre en zone d’alerte maximale – Toulouse et Montpellier sont les dernières en date à avoir rejoint cette catégorie pour une durée minimale de quinze jours -, avec fermeture des bars et imposition d’un protocole sanitaire dans les restaurants à la clef.

Pour l’heure, ces mesures n’ont pas eu d’effet apparent sur les indicateurs de l’épidémie. Sur la semaine passée, la France a enregistré quelque 115.000 cas confirmés de contamination au coronavirus, dont près de 27.000 pour le seul bilan quotidien de samedi, record absolu depuis le début de l’épidémie en mars dernier.

Sur un plan plus strictement politique, Jean Castex, qui vient de passer le cap des 100 jours depuis qu’il a succédé à Edouard Philippe à la tête du gouvernement, a balayé l’importance de son recul dans les sondages d’opinion.

“Convenez que faire un bilan au bout de 100 jours quand on est dans la situation dans laquelle se trouvent notre pays et le monde, c’est quand même un peu osé”, a-t-il dit.

“Quant à ma popularité, moi, ce qui m’intéresse, c’est la santé des Français. Je veux les protéger, que ce soit dans leur santé, leur emploi ou dans leur sécurité.”

0 Réponses à “Coronavirus: reconfinements locaux ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol