Restaurants : règles surréalistes

 Restaurants : règles surréalistes

 

Un soulagement évidemment pour la profession mais la première question qui se pose est de savoir quels sont les établissements autorisés et ceux qui sont interdits. A priori dans un premier temps n’a décidé que seuls les restaurants pourraient rester ouverts à l’inverse des bars qui doivent fermer dans les zones d’alerte maximale. Le problème c’est que certains restaurants offrent des prestations de bars et inversement des bars peuvent fournir des prestations de restauration à titre complémentaire.

Par ailleurs le masque sera obligatoire tant que les clients seront debout ou se déplaceront. Cependant même assis, les clients seront contraints au port du masque quand ils ne mangent pas ! Une disposition complètement surréaliste.

Les restaurants pourront rester ouverts aux « horaires habituels » mais devront respecter un « nouveau protocole sanitaire » validé par le Haut Conseil de Santé Publique. Parmi les dispositions, une distance d’un mètre entre chaque table, limitée à six convives contre dix auparavant, et le port du masque la plupart du temps sauf lors de la consommation des plats. Ce protocole s’appliquera partout en France, dans les zones d’alerte maximale et les zones d’alerte renforcée, y compris à Aix-Marseille où les restaurants avaient dû baisser le rideau il y a une semaine.

Les restaurants situés en zone d’alerte maximale sont cependant un peu rassurés même avec des mesures très strictes.

Restera cependant à préciser le statut des bars normalement toujours condamnés à rester fermé.

Lundi soir, le ministère de la Santé a précisé que seront fermés les débits de boissons au code NAF 56.30 Z. Ceux proposant de la vente de boissons à titre accessoire de la restauration pourront néanmoins rester ouverts. Ils devront cependant être capables de le prouver.

Les restaurants tiendront désormais un cahier de rappel mettant à la disposition des autorités sanitaires les données nécessaires pour contacter les clients si elles doivent retracer les cas contacts. Ils s’appuieront notamment sur les coordonnées fournies en particulier à la réservation, vivement encouragée, qui seront détruites tous les 14 jours. Ils devront aussi afficher sur leur devanture la capacité maximale préconisée en fonction de la place en salle afin de faciliter les contrôles.

A une même table, ils ne pourront pas avoir plus de six convives, au lieu des huit initialement proposées par la profession. Et le paiement devra se faire en restant assis, pour éviter trop de déplacements.

Dans un communiqué commun, les quatre organisations GNI, Umih, SNRTC et GNC, se sont déclarées « soulagées et en colère ». En effet, elles ont été largement entendues sur le maintien des restaurants ouverts. Avec des contraintes supplémentaires finalement a minima.

Mais elles regrettent la fermeture des bars.et réclame, un plan d’urgence spécifique pour les bars.

0 Réponses à “Restaurants : règles surréalistes”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol