TikTok : nouveau rebondissement

TikTok : nouveau rebondissement

 

Un nouveau rebondissement dans l’affaire TikTok  avec évidemment une protestation des Chinois contre l’éviction des actuels propriétaires. Observons cependant qu’en Chine,  Facebook, Instagram et autres grands du numérique sont complètement interdits en Chine. Le président américain n’est pas non plus satisfait de la solution qui consisterait à ne laisser au investisseurs américains qu’une part minoritaire dans le capital détenu par les Chinois.

Le président américain veut que les sociétés américaines contrôlent totalement TiK TOK. Un enjeu politique pour le contrôle des données dont l’utilisation peut influencer les comportements. Mais aussi surtout un énorme enjeu économique compte tenu du rythme de développement de TiK TOK qui va par ailleurs bientôt entrer en bourse aux États-Unis et dont la valorisation serait par exemple supérieure à celle de Total. Trump récuse donc l’accord qui se dessinait :   ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, laissait entrer au capital d’une nouvelle entité chargée des activités de l’application aux États-Unis les groupes américains Oracle (à hauteur de 12,5%) et Walmart (7,5%). Lundi matin, ByteDance faisait savoir qu’après une pré-introduction en Bourse, elle garderait à 80% du contrôle de la nouvelle entité. Elle précisait que l’accord ne prévoyait aucun transfert d’algorithmes ou de technologie, qu’Oracle aurait accès au code source de l’application aux États-Unis et que le CEO de Walmart siégerait au conseil d’administration aux côtés du fondateur et des actuels dirigeants de ByteDance.

Mais Donald Trump veut plus, lui dont l’objectif initial était de faire racheter purement et simplement TikTok par des Américains. «Oracle et Walmart vont l’acheter, ils en auront un contrôle total» a affirmé le président américain dimanche soir sur Fox News. Et si ByteDance garde 80% de l’actionnariat ? «S’ils le font, nous ne conclurons tout simplement pas l’affaire».

De son côté, le rédacteur en chef du média chinois Global Times affirme que le gouvernement chinois n’acceptera pas non plus l’accord entre ByteDance, Oracle et Walmart dans sa forme actuelle.

 

0 Réponses à “TikTok : nouveau rebondissement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol