• Accueil
  • > société
  • > Une syndicaliste voilée crée un scandale à l’assemblée

Une syndicaliste voilée crée un scandale à l’assemblée

Une syndicaliste voilée crée un scandale à l’assemblée

Une provocation de plus de l’UNEF qui se fait représenter à l’Assemblée nationale par une femme voilée dans le cadre du débat sur la crise sanitaire. La preuve d’une nouvelle dérive gauchiste et communautariste du syndicat étudiant. L’UNEF qui a longtemps dominé le paysage syndical chez les étudiants est désormais passée derrière l’autre syndicat Fage en terme de représentativité en raison notamment de son positionnement politique à l’extrême gauche.

«Je ne peux accepter qu’au sein de l’Assemblée nationale, le cœur battant de la démocratie (…), nous acceptions qu’une personne se présente en hijab devant une commission d’enquête», a dénoncé , Anne-Christine Lang député ), a quitté ce jeudi la commission parlementaire qui avait pour but de «mesurer et prévenir les effets l’ancienne porte-parole de Cédric Villani lors des élections municipales. D’autres députés ont également quitté la séance.

«En tant que députée et féministe, attachée aux valeurs républicaines, à la laïcité et aux droits des femmes, je ne peux accepter qu’une personne vienne participer à nos travaux à l’Assemblée nationale en hijab, qui reste pour moi une marque de soumission», a ensuite insisté Anne-Christine Lang sur Twitter.

En mai 2018, elle avait déjà pointé la «dérive de l’Unef» à la suite de la nomination de Maryam Pougetoux. Tout comme Marlène Schiappa, alors secrétaire d’État à l’Égalité femmes hommes.

 

0 Réponses à “Une syndicaliste voilée crée un scandale à l’assemblée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol