Didier Raoult : dit non à la politique

Didier Raoult : dit non à la politique

Toujours très attaqué par les caciques parisiens,  Didier Raoult a encore remis les pendules à l’heure en remettant notamment les compétences de ceux qui n’ont de cessent de le démolir. Il y a d’abord eu l’affaire de la chloroquine condamnée avec une force surprenante par de nombreux sommités médicales largement liées aux intérêts de l’industrie pharmaceutique. Curieusement les mêmes critiques n’ont pas été adressées à d’autres traitements scientifiquement pas davantage reconnus comme efficaces.

 

Didier Raoult, invité du plateau de Darius Rochebin sur LCI, a estimé qu’il y avait «80% de la centaine de papiers scientifiques publiés sur l’hydroxychloroquine» qui montraient une baisse de la mortalité liée au traitement.

«Comment The Lancet a-t-il pu affirmer que l’hydroxychloroquine était mortelle ?», s’est-il questionné. «C’est une bouffée délirante. En psychiatrie, on demande aux victimes de bouffées délirantes s’ils s’en sont rendus compte. S’ils ne s’en rendent pas compte», ils en sont toujours victimes, a-t-il affirmé. «4,6 milliards de gens vivent dans des pays qui recommandent l’hydroxychloroquine», a-t-il enfin indiqué.

La nouvelle polémique porte sur l’évolution possible, et on retrouve à peu près le même clivage entre ceux qui soutiennent l’Hydro chloroquine et ceux qui sont contre. Le professeur Raoult observé en effet un certain nombre d’évolutions du virus, phénomène d’ailleurs classique tandis que d’autres le nient avec la même force qu’ils avaient condamné l’ Hydro chloroquine. Dans cette affaire le milieu scientifique médical ne ce grandit pas en affichant des contradictions alimentées par les égos des mandarins et par des intérêts personnels.

 

0 Réponses à “Didier Raoult : dit non à la politique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol