« Kamasoutra de l’ensauvagement »

 « Kamasoutra de l’ensauvagement »

une métaphores sexiste de la part de Macron qui semble sérieusement agacé par la polémique au sein même de son gouvernement à propos du concept d’en sauvagement évoquée par son ministre de l’intérieur et contesté par son ministre de la justice. Mais Macron comme d’habitude joue sur le en même temps. En même temps satisfait que le thème de l’insécurité soit développé pour faire front aux thèses du Front National;  en même temps satisfait que le ministre de la justice conteste la hausse de la sécurité pour faire plaisir à certains électeurs de gauche.

 

En visite à Clermont-Ferrand le chef de l’État a lancé : « Ce qui importe, ce sont les actes. On a trop discuté sur les mots. Le travail du gouvernement, c’est l’action : prévenir, arrêter, sanctionner, corriger. Il y a eu des sondages, des commentaires… Vous avez fait le Kamasutra de l’ensauvagement depuis quinze jours ! Demandez aux gens, ils n’en ont rien à faire. Ils veulent qu’on règle leurs problèmes. » Une reprise à son compte des réflexions de la plus grande partie de l’opinion publique. Reste à savoir comme il l’indique qu’elle sera exactement la nature de l’action et ses résultats

« Je ne suis ni dans l’excuse ni dans la simplicité. Il faut traiter avec réalisme force et détermination les problèmes de sécurité. Mais il faut en même temps traiter les causes, en traitant les problèmes de formation et en accédant à l’éducation. Lorsqu’on dédouble des classes de CP-CE1 pour donner plus de chance de réussir à 300 000 élèves, on fait de la vraie lutte contre l’insécurité ». Dans la salle, levée de sourcils. Un élu sourit : « On sent que les élections approchent. ».

 

 

0 Réponses à “« Kamasoutra de l’ensauvagement »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol