Attaque sur la livre sterling

Attaque sur la  livre sterling

 

La livre sterling est l’objet d’attaques qui vont sans doute durer pour des raisons objectives. Il y a d’abord l’écroulement exceptionnel de l’économie puisque la croissance du Royaume-Uni s’est affaissée de 20 % au deuxième trimestre et que les perspectives sont assez mauvaises. Évidemment il faut prendre en compte l’effet brexit  et l’incertitude de la plupart des acteurs économiques quant à l’issue des négociations puisque le Premier ministre est complètement imprévisible. Boris Johnson propose en effet de ne plus tenir aucun compte des acquis des négociations antérieures. Il menace de rompre brutalement sans même honorer ses engagements internationaux.

L’autre facteur qui affecte la confiance concernant la monnaie britannique concerne la situation sanitaire conduite de manière contradictoire et déplorable de la part premier ministre. Ce dernier aussi a d’abord largement contesté l’existence de la menace prenant des mesures avec plusieurs mois de retard qui explique la montée des contaminations passées mais aussi actuelles. Boris Johnson comptait remplacer avantageusement les échanges avec l’union européenne par le commerce avec les États-Unis. Malheureusement les négociations ont complètement capoté dans ce domaine et le royaume uni

Mais aucun accord n’a été conclu avec les États-Unis. Notons que Royaume-Uni exporte 40 % de ses biens en Europe continentale qui elle d’un expédie que 8 %. Les conséquences seront néfastes pour les deux zones économiques mais sans doute catastrophiques pour le Royaume-Uni. Le pire, c’est sans doute ce climat d’incertitude que crée Boris Johnson avec son bluff permanent. La livre baissait donc fortement ce mardi face aux principales devises, après avoir déjà souffert lundi et tandis que les négociations commerciales entre le Royaume-Uni et l’Union européenne sur un accord commercial post-Brexit restaient dans l’impasse.

La  livre perdait mardi 1,35% face au billet vert, à 1,2988 dollar. Face à l’euro, elle perdait 1,02%, à 90,68 pence. La veille, elle avait déjà perdu 0,85% et 0,68% face aux deux monnaies. «Il semble que le Brexit s la montée des contaminations de la première vague soit en train de déraper (…) Le directeur des services juridiques du gouvernement britannique a démissionné du fait de désaccords avec Boris Johnson», a commenté Sebastien Clements, analyste pour OFX, en citant une information du Financial Times. Le risque de rupture brutale entre le Royaume-Uni et l’union pleine paraît une hypothèse de plus en plus sérieuses même s’il faut demeurer prudent avec les retournements de positions spectaculaires de Boris Johnson.

0 Réponses à “Attaque sur la livre sterling”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol