2022–Bigard, la candidature d’un beauf !

2022–Bigard la candidature d’un beauf !

 

Il faut vraiment que la société soit particulièrement malade pour qu’émerge la candidature d’un humoriste aux présidentielles de 2022. On objectera que des personnages assez marginaux , humoristes ou pas,  sont apparus brusquement sur la scène politique ailleurs, en Italie notamment. L’exemple le plus significatif étant sans doute celui de Trump complètement inculte et irresponsable. Il faudrait ajouter tous les autres dictateurs à moitié fous qui dirigent  les pays;  en Chine bien sûr mais aussi en Russie, en Turquie, en Corée du Nord, au Venezuela, en Iran dans certains pays de l’est de l’Europe. Ces -dictateurs qui ont fleuri le plus souvent sur le pourrissement des systèmes traditionnels. En France après la candidature de Coluche c’est maintenant celle de Bigard dont on peut déjà discuter de la qualité de l’humour relativement vulgaire et qui s’adresse surtout aux beaufs. Il faut espérer que l’intéressé ne recueillera pas les signatures nécessaires car le système  politique français est déjà suffisamment discrédité et ce n’est pas la venue d’un saltimbanque grossier -et en plus peu drôle -qui sera de nature à le revaloriser.

On comprend évidemment cette montée anti système tellement la démocratie est appropriée et verrouillée par des professionnels qui ont transformé la politique en association corporatiste voire en business. La plupart sont incompétents et s’ils dirigeaient une épicerie il serait capable de la mettre en déficit au bout de six mois. Ils sont également un peu trop sensibles aux intérêts financiers, beaucoup ont un peu de difficulté à distinguer ce qui relève de l’intérêt général et de l’intérêt personnel. Bref une sorte de caste qui a professionnalisé la fonction. Est-ce une raison pour favoriser l’émergence de candidatures complètement fantaisistes qui au demeurant procèdent à  un mélange douteux entre promotion de leur activité professionnelle et perspectives politiques. On se souvient encore de la candidature du chanteur, aujourd’hui largement démodé, Francis Lalanne, représentant des gilets jaunes qui obtenu 0, 6 % des voix.

Il y a sans doute dans ce pays suffisamment de responsables  économiques et sociaux, d’intellectuels et même parfois de politiques efficaces et sincères pour que la France n’ait  pas à ce ridiculiser avec des candidatures à la magistrature suprême complètement anachroniques.  La « beaufitude » est déjà suffisamment partagée en France pour qu’elle ne bénéficie pas en plus d’une promotion politique

0 Réponses à “2022–Bigard, la candidature d’un beauf !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol