Tourisme : une véritable catastrophe dans l’hôtellerie

Tourisme : une véritable catastrophe dans l’hôtellerie

Le  tourisme et particulièrement l’hôtellerie sont  particulièrement victimes de la crise sanitaire qui provoque une véritable catastrophe dans nombre d’entreprises du secteur La fréquentation des hôtels en France a baissé de 73% en juin 2020 par rapport à juin 2019, selon l’enquête de l’Insee publiée lundi 31 août. Les établissements ont enregistré 5,8 millions de nuitées en juin 2020. C’est l’Île-de-France qui accuse principalement le coup. Le nombre de nuitées y a chuté de 88% en juin 2020 par rapport à juin 2019, contre une baisse de 67 % en province.

 

L’absence de clientèle non-résidente au second trimestre 2020 a particulièrement pénalisé la région francilienne. Habituellement, d’avril à octobre, l’Île-de-France accueille la moitié des touristes qui viennent en France. La clientèle professionnelle a elle été relativement réduite dans une région qui accueille d’ordinaire salons, séminaires et congrès.

Seule la moitié des chambres d’Ile-de-France était ouverte en juin 2020 (51%). Le taux d’ouverture sur le littoral français a lui atteint 82% sur la même période. Sur l’ensemble du territoire, 78% de l’offre d’hébergement était disponible. Les hôtels ouverts ont souvent restreint leur nombre de chambres offertes à la clientèle, anticipant une baisse de la demande par rapport aux années précédentes. Malgré le nombre restreint de chambres offertes, celles-ci ont été peu occupées. Les taux d’occupation des établissements hôteliers sont de 35 % en juin 2020, inférieurs de moitié à ceux de juin 2019. Un tiers des hôtels ouverts n’a pas atteint 20% de taux d’occupation en juin 2020.

L’Institut national de la statistique et des études économiques souligne que ce sont les hôtels haut de gamme qui ont principalement souffert. Ils ont perdu 83% de leur clientèle en juin 2020 par rapport à juin 2019. Les hôtels 4 étoiles et 5 étoiles représentaient 27 % de l’ensemble des nuitées hôtelières en juin 2019, contre seulement 17 % en juin 2020. Avec le déconfinement, la faible reprise d’activité a d’abord profité aux hôtels d’entrée de gamme. La fréquentation des hôtels de 1 étoile ou 2 étoiles en juin 2020 est revenue au tiers de son niveau de juin 2019; un niveau de toute façon notoirement insuffisant et qui risque de conduire à la faillite nombre d’établissements.

 

 

0 Réponses à “Tourisme : une véritable catastrophe dans l’hôtellerie”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol