Epargne en hausse

Epargne en hausse

 

Selon la Banque de France, les ménages sur-épargneraient à hauteur de 100 milliards d’euros cette année, soit 4 points de PIB. Le taux d’épargne dépasserait les 22%, en raison de la chute de la consommation en ce printemps. Sur l’ensemble de l’année, celle-ci plongerait de 9,3%. Cette épargne dort majoritairement sur des comptes courants, largement alimentés depuis la fin mars. Compte tenu des incertitudes persistances, le taux d’épargne ne reculerait que lentement, ne revenant à son niveau d’avant crise qu’à la mi 2021. 

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les Français ont brutalement freiné leur consommation et amassé des stocks d’argent sur leurs comptes bancaires.

Les chiffres publiés ces derniers jours ont de quoi donner le tournis. Au sein de BPCE, qui regroupe les Banques populaires et les Caisses d’épargne, les dépôts à vue ont augmenté de près de 28 % au deuxième trimestre sur un an. Dans les caisses régionales du Crédit Agricole, la hausse a dépassé 25 %.

Les réseaux commerciaux ne sont pas en reste. Chez BNP Paribas, les dépôts à vue ont bondi de près de 27 % en France, à 148 milliards d’euros, tandis que les comptes d’épargne n’ont progressé que de 3,4 %, à près de 64 milliards. La hausse des dépôts à vue dépasse 18 % chez Société Générale, à 132 milliards.

.Si les entreprises et les ménages conservent cette épargne au lieu de consommer ou d’investir, la reprise pourrait être en danger. Mais pour les banques, cette abondance de liquidités en période de crise est d’abord une bonne nouvelle.

0 Réponses à “Epargne en hausse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol