iPhone Apple: transformés aussi en terminaux de paiement

iPhone Apple: transformés aussi en  terminaux de paiement

C’est l’objectif d’Apple: transformer un simple iPhone en un terminal de paiement sans contact et sans boîtier/accessoire. Une évolution technique largement diffusée en Chine puisque plus de 90 % des urbains utilisent leur mobile pour payer leurs achats. Les pays développés sont en retard de ce point de vue. Et l’Europe pourrait bien être soumise encore à la domination d’un grand du numérique. Les conséquences pourraient être graves pour les banques du continent.

Depuis une dizaine d’années déjà, des fintech, comme Square, proposent aux commerçants des solutions d’encaissement depuis leur smartphone mais en l’associant avec un boîtier connecté. Jusqu’ici, Apple s’était tenu à l’écart de ce marché.

Déjà fortement présent dans le paiement mobile (Apple Pay) auprès des particuliers, Apple y voit l’opportunité de gagner encore du terrain dans les paiements en ciblant désormais les commerçants, pour leur proposer demain un service d’acquisition des transactions « made in Apple ».

Pour l’heure, ce marché de « l’acquisition » reste largement dominé par les banques et quelques grands prestataires de services de paiement (PSP), comme Worldpay ou Worldline en Europe.

Sur son blog personnel, Christoffer Hernaes, directeur de la banque en ligne norvégienne Sbanken, a perçu le danger : « Cette acquisition pourrait avoir de graves implications pour les banques ».

Les enjeux sont extrêmement importants : les paiements génèrent en eux-mêmes des revenus importants et, surtout, ils apportent des connaissances sur les clients qui peuvent être exploités. Même si Apple applique une politique de non-conservation des données de paiement.

« Pour gagner la bataille des paiements, il faut disposer du réseau d’acceptation le plus large possible, et Apple conserve une longueur d’avance sur ses concurrents Google ou Samsung », constate Angelo Caci, directeur général du cabinet de conseil Syrtals Cards.

Aux Etats-Unis, Apple Pay serait devenu la première « app » de paiement mobile en magasin et concentre 40 % du paiement mobile. En France, Apple Pay a su nouer des partenariats avec la totalité des réseaux bancaires et vient de nouer un accord, le premier du genre en Europe, avec le distributeur Carrefour .

 

0 Réponses à “iPhone Apple: transformés aussi en terminaux de paiement”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol