La BNP résiste

La BNP résiste

Contrairement à de nombreuses autres banques la BNP a bien résisté à la vague sanitaire en dégageant un résultat positif au deuxième trimestre. La conséquence d’ une plus grande diversification des activités et malgré l’augmentation des provisions pour créances potentiellement douteuses. Le groupe bancaire dégage un résultat net part du groupe de 2,3 milliards d’euros au deuxième trimestre, en repli de 6,8 %. Malgré la crise du coronavirus, et grâce à l’activité soutenue de sa banque d’investissement, il voit ses revenus progresser.

. Grâce à la grande diversification de ses métiers, une très forte performance de sa banque de financement et d’investissement (CIB) et malgré une nouvelle hausse de ses provisions, BNP Paribas a traversé le deuxième trimestre avec moins d’encombres que ses grands concurrents, selon des chiffres publiés ce vendredi matin.

Son résultat net part du groupe ressort à 2,3 milliards d’euros, en repli de 6,8 % sur un an. Là où Santander a enregistré des pertes historiques , et alors que Deutsche Bank a fini le trimestre juste en dessous de la ligne de flottaison.

0 Réponses à “La BNP résiste”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol