• Accueil
  • > politique
  • > Macron « Je suis à l’hémistiche » ou la prétention littéraire pour politique

Macron « Je suis à l’hémistiche » ou la prétention littéraire pour politique

Macron « Je suis à l’hémistiche » ou la prétention littéraire pour politique

Il fallait oser et Macon l’a fait: employer une formule complètement ésotérique pour impressionner sans doute quelque téléspectateurs connaisseurs et ou amoureux de la poésie. Or Macron sait qu’un  une intervention télévisée d’un chef de l’État peut être suivi par 10 ou 20 millions de personnes, que cette intervention est ensuite reprise dans de nouveaux médias. Que l’objectif est surtout de tenter de se faire comprendre pour mieux persuader, pour unifier et pour mobiliser.

Pourquoi utiliser une formule aussi alambiquée que « je suis à l’hémistiche » ( notion qui sépare les deux parties d’un ver en alexandrin) quand il s’agit de dire qu’il est à mi-chemin, pire qu’il a même le cul entre deux chaises. D’une part parce que il a échoué sur la moitié du chemin à peu près sur tout ( dernièrement sur la crise sanitaire) et qu’il ne sait pas précisément où il va pour la deuxième partie du mandat ( en particulier concernant l’exercice particulièrement périlleux entre la recherche d’une certaine souveraineté dans certains domaines et le repli mortifère économique, social et même sociétal). L’époque n’est plus au « en même temps », c’est-à-dire un peu à gauche, un peu à droite ;maintenant pour Macron,  c’est à droite toute. L’époque n’est plus non plus aux demi mesures voire à la seule gesticulation médiatique.

La crise est systémique avec des interactions dans les champs économiques, sociaux, environnementaux, technologiques et sociétaux. Encore plus qu’avant, cette crise exige lucidité, courage et vision. Ce qui manque à macron qui rappelons-le n’a jamais eu la moindre formation économique. C’est un pur littéraire et son dérapage sémantique le prouve. Et ce n’est pas son passage de quelques mois chez Rothschild qui peut conférer  la moindre consistance à sa connaissance économique et sociale. L’insuffisance est à la fois théorique et pratique. D’où le refuge permanent de l’intéressé dans des espèces d’intervention à caractère pseudo doctorale et pédante. Macron l’a constaté lui-même, les Français ne l’apprécient pas :  le résultat sans doute d’une attitude, d’un discours plus généralement d’une posture maniérée plus proche de l’ancien régime que d’une république moderne.

 

0 Réponses à “Macron « Je suis à l’hémistiche » ou la prétention littéraire pour politique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol