MAX 737 Boeing testé peut-être «en début de semaine prochaine»

MAX 737 Boeing testé peut-être «en début de semaine prochaine»

Depuis des mois, le géant aéronautique américain est à la peine pour remettre en service l’avion vedette de sa flotte. Le logiciel anti-décrochage MCAS a été mis en cause dans les deux accidents. D’autres problèmes, dont un concernant des câblages électriques, ont par la suite été détectés au cours des travaux de modifications. Boeing escomptait il y a encore quelques mois une remise en service du MAX pour la mi-2020, c’est-à-dire en juin. Mais la pandémie de Covid-19, qui a entraîné des restrictions de voyage et le confinement des travailleurs, est venue contrarier son calendrier. Certains reprochent au constructeur avoir trop tiré sur certains éléments de la compétitivité de l’avion fragilisant ainsi sa fiabilité. Pour preuve cette déclaration d’un cadre de Boeing sur le site de la dépêche ::

Ed Pierson, ancien cadre supérieur de l’avionneur américain, avait  livré un témoignage accablant devant la commission des transports et des infrastructures du Congrès. Il a affirmé avoir mis en garde la direction de Boeing « sur la détérioration des conditions de l’usine de Renton » dès l’été 2018, et ceci à deux reprises. Ses craintes de voir sortir du site « des avions défaillants et potentiellement mortels » ont été corroborées par un ouvrier de Renton. Là encore, la direction a été informée que les conditions de travail dans l’usine ne garantissaient plus la sécurité de nombreux exemplaires de 737 MAX. Devant la commission des transports et des infrastructures du Congrès, Pierson a suggéré que la haute hiérarchie de Boeing a fait prévaloir les profits sur toute autre considération…

« M. Pierson soulève des questions sur la production du 737 Max, mais aucune des autorités enquêtant sur les accidents dans lesquels il est impliqué n’a constaté que les conditions de production dans l’usine du 737 ont contribué de quelque manière que ce soit à ces accidents », a toutefois répliqué Boeing aux insinuations de son ex-employé.

L’ex-cadre du constructeur a par exemple évoqué un mail adressé en juin 2018 à Scott Campbell, vice-président de Boeing et responsable du programme MAX 8. Ed Pierson écrivait : «Franchement, toutes mes sonnettes d’avertissement internes se déclenchent», à propos du manque de main-d’œuvre qualifiée ou des cadences infernales qui fatiguaient les équipes. «Pour la première fois de ma vie, je suis désolé de dire que j’hésite à mettre ma famille dans un avion Boeing», avertissait encore l’ancien responsable devenu lanceur d’alerte. Ed Pierson a également rappelé avoir demandé aux dirigeants de Boeing de stopper la production de 737 MAX pour mettre fin au « chaos dans l’usine de Renton ». En vain…Plus tard, lorsqu’il a établi un lien entre les conditions de travail qu’il a décrites et les crashs qui sont survenus, Boeing a jugé ses allégations « complètement infondées ».

0 Réponses à “MAX 737 Boeing testé peut-être «en début de semaine prochaine»”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol