Luxe-Chanel : deux ans pour se remettre

Luxe-Chanel : deux ans pour se remettre

La crise du coronavirus pèsera sur le secteur du luxe pendant deux ans au moins, a estimé jeudi Philippe Blondiaux, directeur financier de Chanel, dont le chiffre d’affaires et les bénéfices seront, selon lui, significativement affectés en 2020.

“Nous nous attendons à ce que l’environnement extérieur continue à peser négativement sur le secteur du luxe au cours des 18 à 24 prochains mois”, a déclaré Philippe Blondiaux à Reuters, jugeant qu’une reprise solide dans les pays où les boutiques du groupe ont rouvert ne compenserait pas le manque à gagner dû à la suspension des vols internationaux.

Chanel a fait état jeudi d’une croissance de 13%, sur une base comparable, de son chiffre d’affaires en 2019, à 12,3 milliards de dollars (10,96 milliards d’euros), et d’un résultat opérationnel en hausse de 16,6%.

Les ventes de produits de luxe a évidemment été affecté par notamment par  les restrictions à la mobilité. Au total , le secteur du luxe pourrait enregistrer une baisse des ventes de 30 à 35 %. On sait que les produits de luxe sont surtout soutenus par des campagnes très coûteuses de publicité. Or c’est ce type de dépenses qui devraient être sérieusement réévaluées à la baisse dans les grands médias. Sauf nouvelle reprise du Coronavirus, les ventes pourraient progressivement revenir à leur niveau d’un an et demi environ d’après le cabinet de conseil Bain. Les fondamentaux ne devraient pas être mis en cause dans la mesure où les produits de luxe par définition sont destinés à des clientèles potentielles pas trop affectées par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Par contre les supports publicitaires qui bénéficiaient de l’extraordinaire promotion de ses produits devraient encaisser le choc.

Pour atténuer en partie l’impact de la crise, Chanel a réduit de plus d’un quart ses dépenses publicitaires, ajusté sa production et annulé ou modifié l’organisation de certains événements, en les diffusant en ligne par exemple.

Deux défilés prévus d’ici la fin de l’année pourraient toutefois avoir lieu, a dit Chanel.

Chanel va en outre suspendre le versement du dividende cette année, dont le montant avait presque doublé en 2019. Les frères Alain et Gérard Wertheimer, propriétaires du groupe, en sont les principaux bénéficiaires.

 

0 Réponses à “Luxe-Chanel : deux ans pour se remettre”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol