Violences à Dijon: le far West en France !

Violences à Dijon: le far West en France !

Pendant plusieurs jours de bandes rivales sorte de mafia se sont affrontés avec violence à Dijon en apparence pour le contrôle de trafic de drogue. Il faut sans doute parler davantage de mafia que de lutte ethnique car la majorité des populations concernées ne sont pas impliqués dans ces scènes de véritables far West qu’on connaissait pas en France. Le pire c’est que certains de ses leaders qui se sont exprimés ont expliqué qu’il était dans leurs traditions de faire la police elle-même dans un pays républicain comme la France. L’ampleur et la durée des événements aura pris mais sûrement pas des observateurs notamment des journalistes voir des services de l’État qui recensent  300 à 500 lieux de commercialisation régulière de la drogue en France . En fait pour obtenir une certaine paix sociale de la part de grand frères qui assurent de fait l’autorité sur les quartiers;  encore une fois seule quelques-uns sont impliqués mais cela témoigne de la déliquescence de l’État dans certains quartiers. Pas tellement étonnant que le rapport Borloo pourtant largement soutenu par les élus et autres associations avait mis en lumière les dangers potentiels du développement de ce type de situation. Au-delà il avait proposé une politique très ambitieuse de reconversion économique, social, sociologique qui a été rejeté d’un revers de main en public par un Macon sans doute plus ou faite des problématiques de salon que de ce qui se passe dans des banlieues où d’ailleurs les gens votent assez peu.

 «Ces images terribles marqueront durablement le pouvoir», lâche un élu révolté par le spectacle de Dijon livrée aux bandes tchétchènes et maghrébines. Le sujet brûlant s’est invité mardi dans les réunions parlementaires et les partis politiques.

Les Républicains ont commenté le désastre en se souvenant des funestes prophéties de Gérard Collomb. Lors de ses adieux à la Place Beauvau en octobre 2018, le ministre de l’Intérieur avait jugé opportun de lancer une alerte. «On vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses», avait-il prévenu avec gravité, en déplorant la réalité d’une République dépassée par «la loi du plus fort».

0 Réponses à “Violences à Dijon: le far West en France !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol