Renault: fermeture de plusieurs usines ?

Renault: fermeture de plusieurs usines ?

 

On sait que Renault va profiter d’un énorme soutien financier de l’ordre de 5 milliards de la part de l’État. Une aide indispensable pour  sauver une entreprise dont la situation était déjà délicate avant l’apparition du Corona virus. L’entreprise Renault n’est pas la seule société à affronter des difficultés. Le contexte général du secteur automobile est caractérisé par une baisse tendancielle des commandes et surtout de nombreuses inquiétudes des acheteurs potentiels quant au véhicule le plus pertinent à acheter compte tenu des normes d’une part et des évolutions technologiques d’autre part.

Parallèlement à l’opération de sauvetage financier de Renault, la société va fermer et où réduire l’activité de plusieurs sites. La question est de savoir où et comment car les choix ne sont pas encore définitifs. D’une façon générale l’ensemble du secteur automobile mondial pourrait voir ses effectifs fondre de 10 % en moyenne, ce qu’a annoncé par exemple Ford.

Renault, lui,  envisage en effet de fermer trois sites en France dans le cadre de son plan d’économies, dont l’usine d’assemblage de Dieppe (Seine-Maritime), et d’arrêter la production de véhicules à Flins (Yvelines), rapporte le journal Les Echos dans son édition de mercredi.

Le groupe au losange doit présenter fin mai un plan de réductions de coûts drastiques de deux milliards d’euros sur trois ans après avoir accusé l’an dernier sa première perte nette en dix ans.

“Les réflexions sur la restructuration de Renault sont entrées dans la dernière ligne droite. Et plusieurs sites français sont clairement sur la sellette”, écrit le quotidien économique.

Selon les informations des Echos, les petits sites de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne) et des Fonderies de Bretagne à Caudan (Morbihan), devraient être fermés, tout comme l’usine de Dieppe (Seine-Maritime), site emblématique de l’Alpine, “dans un horizon assez proche”.

Les effectifs de Choisy (rénovation moteurs), Caudan et Dieppe représentent dans chaque cas plusieurs centaines de personnes.

Le journal ajoute que le site de Flins (Yvelines), qui produit la Zoé électrique et emploie 2.600 personnes, pourrait quant à lui cesser de produire des véhicules d’ici quelques années et se voir confier d’autres activités, comme celles qui serait transférées depuis Choisy.

0 Réponses à “Renault: fermeture de plusieurs usines ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol