Soutien au secteur viticole

Soutien  au secteur viticole

 

La filière viticole est doublement victime d’une part des mesures de taxation prise par les États-Unis (qui a fait chuter de près de 50 % les exportations) mais d’autre part  par un écroulement de la demande notamment de la part secteur de la restauration. Pour faciliter le rééquilibrage d’un marché bousculé par la fermeture du hors domicile, Bruxelles et le gouvernement ont aussi débloqué 140 millions d’euros, afin de financer la distillation de crise, sur un volume de 2 millions d’hectolitres. Soit un montant de 70 euros le litre, contre 80 euros demandés par les viticulteurs, qui espéraient que le plan puisse porter sur trois millions d’hectolitres.

« C’est une première étape avant un bilan sur l’effet de cette mesure sur le marché », précise-t-on au ministère de l’Agriculture. Il faudra sans doute d’autres mesures car non seulement la demande s’est écroulée de la part des professionnels mais semble aussi se tasser nettement de la part des particuliers.

 

0 Réponses à “Soutien au secteur viticole”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol