Journée de l’Europe : Macron débite des banalités

Journée de l’Europe : Macron débite des banalités

« Oser, réinventer, nous unir, penser et agir pour l’avenir, c’est cet esprit européen dont aujourd’hui nous avons une nouvelle fois besoin »,  a lancée à l’occasion de la journée de l’Europe  le président de la République, faisant le lien entre les lendemains de la Seconde guerre mondiale et la crise sanitaire qui secoue aujourd’hui le monde.

 

D’une certaine manière on dirait un tract de propagande d’organisation politique lors des élections municipales dont les slogans très ridicules tournent  autour de deux phrases de bistrot du type : » agissons pour l’avenir  » , un slogan développé de sous multiples formes aussi idiotes. On sent clairement que Macron commence à être un peu usé par le pouvoir pour être contraint de déclarer de telles banalités.  Il est vrai que c’est sans doute la grande faiblesse de Macron concernant la définition de perspectives d’avenir et de projets. Certes,  il s’agite beaucoup, parle en permanence, manifeste des velléités de tout réformer mais finalement reprend les vieilles ficelles du passé et surtout est incapable de montrer la cohérence de l’action de court et moyen terme avec des perspectives à long terme. On reprochera évidemment à Macron la pauvreté de ses résultats dans tous les domaines économiques bien sûrs, sanitaires et sociaux, démocratiques aussi mais sa principale insuffisance aura été d’être incapable de montrer une certaine hauteur d’analyse et surtout une absence de projet cohérent et mobilisateur.

0 Réponses à “Journée de l’Europe : Macron débite des banalités”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol