Vers un Brexit dur

Vers un  Brexit dur

On sait que le Premier ministre britannique a été handicapée personnellement par le Coron virus. Mais le problème est beaucoup plus grave car en fait Boris Johnson ne s’est jamais impliqué dans la négociation comme si en fait il recherchait une rupture brutale et totale avec l’union européenne. Les conséquences ne seront pas négligeables pour  l’union européenne mais elles risquent d’être beaucoup plus graves pour le Royaume-Uni dans le pouvoir d’achat a déjà diminué avec la baisse de la livre mais aussi avec les dégâts économiques très importants d’un Coronavirus dont l’enjeu au départ a été très sous-estimé par Boris Johnson.

Le ministre allemand des affaires étrangères, Heiko Maas, a donc déclaré samedi dans une interview au journal Augsburger Allgemeine qu’il y avait un risque croissant de Brexit dur au coeur de la crise sanitaire du coronavirus, les négociations entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne sur les futures relations commerciales n’ayant guère progressé.

“Il est inquiétant que la Grande-Bretagne s’écarte de nos déclarations communes sur des point clés des négociations”, a déclaré Maas.

“Ce n’est tout simplement pas possible, car les négociations constituent un ensemble complet tel qu’il a été présenté dans la déclaration”, a-t-il ajouté.

Maas a déclaré qu’il n’y avait actuellement aucun terrain d’entente sur la manière de concevoir un accord commercial global ni sur la question de savoir s’il fallait prolonger la période de négociation au-delà de la fin de l’année.

“Le gouvernement britannique refuse toujours de prolonger le délai”, a-t-il dit. “Si cela continue, nous devrons faire face au Brexit en plus du coronavirus à la fin de l’année”.

0 Réponses à “Vers un Brexit dur”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol