Grippe saisonnière: disparition prématurée

Grippe saisonnière: disparition prématurée

La grippe, qui sévit généralement dans l’hémisphère nord d’octobre à la mi-mai, a pratiquement disparu en Europe depuis le mois dernier. Elle a causé durant l’hiver 2017-2018 la mort de 152.000 personnes en Europe, soit bien plus que le COVID-19 dont le bilan est à ce stade proche de 100.000 décès sur le continent.

“La saison de la grippe s’est achevée plus tôt qu’à l’accoutumée cette année et cela est probablement dû aux mesures prises contre le SARS-CoV-2, comme la distanciation sociale et le port du masque”, a déclaré à Reuters Holger Rabenau, virologue à l’Hôpital universitaire de Francfort, utilisant l’appellation scientifique de ce nouveau coronavirus.

Avec un échantillon plus réduit du nombre de cas, moins de données disponibles et le retard pris dans leur traitement en raison de l’accent mis sur la crise sanitaire en cours liée au coronavirus, le développement du vaccin contre la grippe pour la prochaine saison pourrait en pâtir.

0 Réponses à “Grippe saisonnière: disparition prématurée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol