Covid-19 : une perte de 120 milliards sous-estimée

Covid-19 : une perte de 120 milliards sous-estimée

on peut se demander si ce n’est pas à dessein que certains instituts se livrent à des exercices de prévision économique très sous-estimée pour ne pas désespérer les acteurs économiques. En effet l’OFCE entre parenthèses ( de Sciences-po Paris) vient d’estimé à 120 milliards d’euros la perte de croissance sur deux mois. Or l’INSEE et d’autres instituts avaient déjà considéré que chaque mois de confinement ferait perdre 3 % au PIB annuel. Un chiffre lui-même déjà sous-estimé. Sur la base de l’INSEE, ce n’est donc pas 120 milliards de pertes qu’il faut prendre en compte pour le PIB  annuel  sur deux mois mais près de 150. Selon une note de l’observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) publiée ce lundi 20 avril, l’impact de deux mois de confinement est estimé à environ 120 milliards d’euros, soit 5 points de produit intérieur brut (PIB) annuel en moins. Ce chiffre corrobore les premières estimations du laboratoire de recherches rattaché à Sciences-Po Paris publiées à la fin du mois de mars. Les économistes rappellent  »qu’une telle chute de l’activité est inédite à part peut être en temps de guerre » et redoutent une récession profonde à la fin du confinement.

Lors d’un point de situation dimanche 19 avril, le Premier ministre Edouard Philippe a rappelé que la France traversait sa pire récession depuis 1945. M. Philippe a martelé que la crise économique serait « brutale » et « ne fait que commencer », tout en rappelant les mesures d’aides.

0 Réponses à “Covid-19 : une perte de 120 milliards sous-estimée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol