Déconfinement flou: danger pour l’Inserm

Déconfinement flou: danger pour  l’Inserm

Une étude de l’Inserm mais l’accent sur les dangers d’un déconfinement mal organisé. En gros pour l’Inserm, le déconfinement devrait passer en particulier par un dépistage massif-, la mise en isolement des personnes contaminées, la poursuite du confinement pour les écoliers et les personnes âgées. Lever le confinement sans avoir mis au point une stratégie de sortie entraînerait une deuxième vague d’épidémie de coronavirus qui submergerait le système de santé, selon une étude de l’Inserm publiée dimanche et portant sur la région Ile-de-France.

Selon les chercheurs, qui ont modélisé l’impact du confinement dans la région, seules une recherche intensive des porteurs du virus, la mise en place de tests et le placement en isolement des personnes contaminées permettront de relâcher un peu les mesures de confinement et de “distanciation sociale” en vigueur depuis le 17 mars.

Ils citent parmi les premiers assouplissements possibles un retour au travail d’un plus grand nombre de salariés et un redémarrage progressif de certaines activités tout en maintenant dans ce premier temps les écoles fermées et les personnes âgées confinées.

Dans leur étude, révélée par Le Monde, les chercheurs de l’Inserm, de l’Institut Pierre Louis d’épidémiologie et de santé publique et de Sorbonne Université estiment par ailleurs à “entre 1 et 6%” la proportion de population dans la région contaminée au 5 avril.

0 Réponses à “Déconfinement flou: danger pour l’Inserm”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol