Des tests sanguins inefficaces ?

Des tests sanguins inefficaces ?

 

La campagne de test sérologique ( analyse du sang)  est à peine commencée et déjà soumise à des critiques. Théoriquement il ne s’agit pas de découvrir la présence du Coronavirus mais celle d’anticorps qui ont permis à l’organisme de résister à une présence passagère du virus. Le problème, c’est que la plupart des personnes sont asymptomatiques dont beaucoup avec  une présence virale relativement légère qui entraîne de la même manière une réponse légère d’anticorps. Des anticorps qui ne pourraient pas alors résister à une future attaque virale forte. En clair les intéressés seraient vulnérables à une nouvelle attaque du virus.

A la différence du test (souvent pratiqué par voie nasale) qui détecte la présence du virus dans l’organisme, ce test sérologique consiste en une prise de sang qui vérifie la présence d’anticorps. Et donc si le patient a été infecté par le virus, même sans le savoir. Mais des inconnues demeurent encore sur l’efficacité de cette méthode sur laquelle comptent beaucoup les autorités.

Plusieurs entreprises ont déjà mis au point un prototype de test, simple à utiliser car il suffira de se prélever une goutte de sang au bout du doigt pour vérifier la présence d’anticorps. Le résultat sera inscrit directement dessus en quelques minutes. De même, certains laboratoires proposent déjà d’effectuer des prises de sang pour savoir si l’on a eu le virus ou non. Mais à ce jour, leur fiabilité scientifique n’est pas encore établie. Il faut pour cela que ces tests reçoivent le feu vert des autorités sanitaires, via un centre national de référence.

L’enjeu est donc aujourd’hui de vérifier d’abord cette conformité, notamment la sensibilité de la détection et la qualité des réactifs utilisés. Cette tâche reviendra aux laboratoires de l’institut Pasteur à Paris et de l’université d’Aix-Marseille, qui disposent de tests de référence, expliquait cette semaine Jean-François Delfraissy. Gare donc aux tests commerciaux qui se dispenseront de cette validation.

« Nous ne pouvons pas être 100% sûrs qu’un test qui détecte des anticorps implique que la personne est immunisée », même si c’est le cas « dans la grosse majorité des maladies infectieuses », prévenait début avril à l’AFP le Dr Andrew Preston, de l’université de Bath (Angleterre).

L’immunisation contre un virus est temporaire, comme c’est le cas pour la grippe ou les autres coronavirus. S’agissant de ces derniers, cette durée d’immunisation peut durer plusieurs années. Reste donc à connaître celle du SARS-CoV-2

 

0 Réponses à “Des tests sanguins inefficaces ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol