«Le bac est mort : tant mieux ! »

 «Le bac est mort : tant mieux ! »

Le bac est mort  et c’est heureux, se réjouit Jean-Robert Pitte, ancien président de l’université Paris-Sorbonne dans le Figaro :

« À quelque chose, malheur est toujours bon: c’est l’un des fondements de notre culture chrétienne dont le Felix culpa de l’Exultet de Pâques devrait bien nous inspirer en ce moment. Espérons de tout cœur qu’une fois passé le cortège d’afflictions et de contraintes que provoque ce détestable virus

qui répand la terreur sur toute la planète, nous repartirons plus sages et d’un pied plus assuré dans bien des domaines. Comme la Deuxième Guerre mondiale a permis la naissance de l’Europe et l’entrée en démocratie de l’Allemagne, de l’Italie et du Japon, il est à souhaiter que, demain, l’on fasse un meilleur usage de la mondialisation.

Elle nous donne de fantastiques opportunités de vivre mieux et en paix ; faut-il encore accepter l’idée de regarder dans l’assiette du voisin et de s’inspirer des choix les plus intelligents des différents pays de la planète. Les Français n’ont pas spontanément ce réflexe, mais les grandes crises les ont parfois fait réfléchir à leur destin. »

L’idée pour Jean-Robert Pitte st den profiter pour faire une orientation le plus tôt possible des élèves au lieu de délivrer à presque tous un diplôme avec lequel beaucoup vont se fracasser sur les bancs de l’université.

0 Réponses à “«Le bac est mort : tant mieux ! »”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol