Bac et brevet cadeau en 2020

Bac et brevet cadeau en 2020  

 

Il est clair maintenant que l’école ne reprendra pas au moins avant la rentrée. Cela y compris pour   les classes  du bac ou du brevet. C’est un peu la situation de 1968 qui se reproduit. À la suite des événements,  des dispositions particulières avec été prises pour tenir compte de la suspension des cours. Du coup, les résultats du bac qui en moyenne à l’époque se situaient autour de 67 % sont passés miraculeusement à 80 % en 68 pour retomber l’année suivante à des chiffres plus habituels. Un phénomène semblable pourrait se produire en 2020 en raison du Coronavirus mais pas seulement.

 

On connaît l’attachement des Français au diplôme et notamment au bac et le pouvoir est en grande difficulté politique. Englué dans ses réformes, il a profité de la pandémie pour les  suspendre et sans doute les annuler. Il se concentre uniquement sur le Coronavirus sujet plus consensuel en espérant que l’unité nationale sauvera du désastre électoral le part en marche en pleine décomposition. Un parti  complètement incapable d’exister lors des élections municipales  qui anticipent  sans doute les futures élections législatives. Même la candidature de Macron est en cause puisque Coronavirus ou pas sa politique économique et sociale est toujours condamnée par environ 70 % de la population.

 

Il n’y a que les sondages plus ou moins bidon des journaux propriétés des financiers qui parviennent à lui accorder autour de 40 % de confiance. Un petit cadeau aux familles à travers le bac sera le bienvenu pour aider à la remontée de Macron dans l’opinion. De toute façon cela n’aura pas une grande incidence sur le niveau puisque déjà le bac est accordé 90 % environ des candidats.

 

Tout sera donc validé par le contrôle continu, à 100 %. Pour cause de Covid-19 et surtout de confinement, il n’y aura pas d’écrits pour les épreuves du bac, ni pour le brevet. Tel est le schéma annoncé vendredi matin par le ministre de l’Education. « J’ai proposé ces aménagements au président de la République et au Premier ministre qui ont accepté cette formule », a déclaré Jean-Michel Blanquer. Une solution mixte (qui aurait associé contrôle continu et une ou deux épreuves écrites) est donc écartée.

Pour le bac en terminale (séries générales et technologiques), c’est la moyenne des notes obtenues pendant les trois trimestres de l’année qui sera prise en compte. Avec un bémol de taille : les notes obtenues pendant la période de confinement ne seront pas intégrées à cette moyenne, afin de ne pas léser les élèves qui subissent ce confinement dans des conditions différentes.

Les notes des épreuves anticipées, obtenues en classe de première, sont conservées. Un jury d’examen sera réuni par académie pour examiner individuellement la situation et le dossier de chaque élève. Ce jury s’assurera de « l’équité et de l’harmonisation des différentes notations entre les établissements », a précisé le ministre. « L’assiduité » des candidats sera également vérifiée.

Les oraux de rattrapage (moyenne comprise entre 8 et 10 sur 20) se dérouleront « dans les conditions habituelles ». Pour les candidats n’ayant pas été reçus à la session de juin-juillet, ils pourront, sous réserve de l’accord du jury d’examen, participer à la session de septembre.

Pour les candidats des lycées professionnels (BEP, CAP, Bac pro), les mêmes modalités de contrôle continu sont prévues.

En classe de 1ère, pour les épreuves anticipées du bac, la même logique prévaut. Pour le français, la moyenne des notes obtenues pendant l’année comptera (sans prendre en compte celles obtenues pendant le confinement). En revanche, l’épreuve orale est maintenue. Elle se déroulera « fin juin-début juillet », a dit le ministre, qui n’en a pas précisé les modalités (très dépendantes évidemment de la date de fin du confinement).

Le nombre de textes de français qu’un candidat doit présenter est réduit : 15 pour la voie générale, 12 pour la voie technologique.

La deuxième série des épreuves communes de contrôle continu (E3C, en vigueur depuis la réforme du bac), qui devait se dérouler après les vacances de printemps, n’aura pas lieu. Pour ce contrôle continu, ce sont les résultats obtenus à la première série (déjà passée au deuxième trimestre 2020) et ceux de la troisième série (à venir en terminale) qui compteront à terme.

Les autres épreuves anticipées en première – enseignement de spécialité non poursuivi en terminale et enseignement scientifique du tronc commun – seront évaluées par le contrôle continu.

Pour la 3e, le brevet est également obtenu via le contrôle continu. La moyenne des notes des trois trimestres compte (sauf les notes obtenues pendant le confinement).

0 Réponses à “Bac et brevet cadeau en 2020”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol