Coronavirus : La Chine ment

Coronavirus : La Chine ment

 

La Chine pays du mensonge de la dictature semble avoir grossièrement menti concernant l’impact du Coronavirus. D’abord contrairement à ce qu’elle affirme,  la crise sanitaire est loin d’être encore complètement maîtrisée. Elle reconnaît d’ailleurs des cas mais elle les impute désormais aux étrangers se rendant en Chine ! Pire certains des  représentants diplomatiques suggèrent que l’origine du virus ne serait pas chinois mais américain et même français.

La Chine a clairement sous-estimé le nombre de victimes de l’épidémie. Il faudrait sans doute multiplié par 10 ou 20 au moins le nombre de victimes. Cela d’autant plus que la Chine n’a pas fait preuve d’une capacité d’anticipation très supérieure à celui des autres pays. Bien au contraire pendant près d’un mois environ,  la Chine a nié l’existence même du virus. Un des médecins qui avait lancé l’alerte –par ailleurs poursuivi pour avoir diffamé son pays– est mort de l’épidémie. Le pire c’est que la Chine veut maintenant donner des leçons en accordant généreusement des masques et en profite pour faire progresser son hégémonie géopolitique dans de nombreux pays.

La Chine a mis un mois avant d’admettre l’existence de l’épidémie, on voit mal pourquoi les conséquences auraient été moins importantes que dans d’autres pays notamment en Europe ou aux États-Unis. Si on appliquait le taux de contamination de l’Italie à la Chine ce n’est pas 100 000 infectés qui seraient concernés mais près de 2 millions ! Les chiffres indiqués par la Chine sont donc ridiculement bas.

Officiellement, moins de 100 000 cas de patients atteints par le Covid-19 ont été comptabilisés par la Chine, faisant 3 295 morts, en grande partie à Wuhan. Un décompte qui interroge The Time. Le magazine d’information, à partir d’une source médiatique chinoise, rapporte en effet qu’avec la levée des restrictions dans le Hubeï en raison de l’absence de nouveau cas, de longues files d’attente se forment devant les funérariums pour récupérer les cendres de proches, placées dans des urnes.

Mais ce qui frappe l’hebdomadaire américain, ce sont des photos relayées par le média chinois Caixin, ou des clichés circulant sur les réseaux sociaux, montrant des empilements et des déplacements de milliers d’urnes. « À l’extérieur d’un salon funéraire, des camions ont expédié environ 2 500 urnes mercredi et jeudi », écrit The Time, citant Caixin. Une autre photo montre quant à elle 3 500 urnes empilées au sol à l’intérieur. Mais il est impossible de savoir si elles étaient remplies ou non.

Le média chinois met par ailleurs en doute la méthode de comptage, estimant que de nombreuses personnes décédées et qui présentaient des symptômes similaires à ceux du Covid-19 n’ont pas été testées. Ce qui aurait exclu du décompte officiel des cas. Six des huit salons funéraires de Wuhan ont accepté de répondre au Time. Tous auraient déclaré qu’ils n’avaient pas de données sur les urnes en attente de collecte ou qu’ils ne pouvaient divulguer de chiffres. The Time rapporte que selon les données de l’agence des affaires civiles de la ville, il y a eu plus de 56 000 crémations à Wuhan au quatrième trimestre 2019, soit 1 583 de plus qu’au quatrième trimestre 2018 et 2 231 de plus qu’au quatrième trimestre 2017.

 

0 Réponses à “Coronavirus : La Chine ment”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol