Coronavirus: Philippe envisage une catastrophe économique

Coronavirus: Philippe envisage une catastrophe économique

 

Le Premier ministre prépare  l’opinion à la catastrophe économique incontournable. Pas besoin d’être un grand expert pour comprendre que la France va tourner au ralenti pendant un mois ou deux au minimum. La conséquence sera une chute d’au moins 5 % de la croissance. Un véritable tsunami qui se traduira aussi par un nombre incalculable de défaillances notamment d’entreprises déjà financièrement fragiles et notamment de PME. Un discours totalement nouveau dans la bouche du Premier ministre qui il y a seulement quelques semaines rassuraient sur les conséquences de la pandémie, la minimisait  même. Désormais, le Premier ministre se met dans les pas du président de la république alors qu’il y a encore une semaine il proposait comme priorité de se déplacer pour ses dérisoires élections municipales prenant ainsi le risque d’une accélération de la contamination.

Le premier ministre découvre sans doute un peu tard les conséquences dramatiques sur le plan sanitaire mais aussi économique. La pandémie de coronavirus provoquera un «coup d’arrêt puissant, massif, brutal à notre économie» et transformera «nos habitudes de vie», a prédit jeudi Edouard Philippe devant le Sénat.

«Nous sommes entrés dans une crise sanitaire jamais vue, jamais connue en France depuis un siècle et cette crise sanitaire va imposer un coup d’arrêt puissant, massif, brutal, à notre économie», a déclaré le premier ministre lors d’une séance de questions au gouvernement en format restreint.

 

«Nous savons quel impact et quelles conséquences dangereuses peuvent être associés à ce coup de frein massif», a-t-il ajouté estimant que «nous allons tous devoir, collectivement, faire un effort considérable pour permettre à notre pays de repartir». Des propos alarmistes qui mériteraient cependant d’être explicités davantage car faute de cela il ne conduit qu’à nourrir la panique. Des déclarations par acteur par ailleurs relativement flou quant aux conséquences possibles sur le mode de vie, de production d’échanges voire de civilisation. Ce niveau de généralité n’apporte rien sinon davantage de caractères anxiogènes à un environnement déjà plein d’incertitudes.

Cette épidémie engendrera aussi «une transformation puissante, massive et brutale à nos habitudes collectives de vie et elle fait courir le risque d’un impact puissant massif et brutal sur les structures collectives, pas simplement nationales, mais aussi européennes et internationales», a-t-il insisté. Edouard Philippe était notamment interpellé par le patron des sénateurs Les Républicains Bruno Retailleau, qui l’interrogeait notamment sur «le décalage» entre les annonces de distribution de masques de protection et «le terrain».

0 Réponses à “Coronavirus: Philippe envisage une catastrophe économique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol