Villani impose ses conditions à Buzyn

Villani impose ses conditions à Buzyn 

Il se confirme que Villani veut imposer ses conditions à Buzyn . Buzyn elle-même le reconnaît et le regrette. Le problème c’est qu’elle n’a guère de réserves de voix et que la très faible hypothèse d’un succès aux élections municipales de Paris passe par les fourches caudines de Villani, le pestiféré de la république en marche qui a même été exclu. Aujourd’hui évidemment il revient un peu en grâce pour sauver ce qui peut l’être de l’héritage de Griveaux .. Dans un entretien fleuve au Parisien de mercredi 19 février, Agnès Buzyn explique avoir «tendu la main» à Cédric Villani. «Mais il a posé des conditions strictes : ce n’est pas comme cela que je travaille. Je ne suis pas dans le rapport de force. Et là, il a posé un rapport de force», regrette l’ancienne ministre de la Santé. Comme l’avait révélé Le Figaro , les deux candidats s’étaient appelés dès dimanche. Le mathématicien avait demandé à son adversaire de s’aligner sur les principales propositions de son programme, dont «l’agrandissement de Paris». Il avait également exigé qu’elle donne un signe en faveur de «l’ouverture à un accord de second tour avec les Verts pour réaliser les conditions de l’alternance sur une base écologiste et progressiste».

.Il est clair que Villani ne veut pas jouer les roues de secours pour sauver le soldat la république en marche lors des élections municipales de Paris. Il n’a pas pour autant rejeté toute hypothèse d’un rapprochement avec le parti dont il a été exclu mais cela à des conditions draconiennes qui en fait condamnent   Buzyn.

D’abord la nouvelle candidate de la république en marche devra abandonner les mesures phares un peu fumeuses de Griveaux ( les 100 000 € accordés aux candidats à l’accession à la propriété ou encore le déménagement de la Gare de l’Est en campagne, en tout cas qu’en banlieue). Ensuite , Cédric Villani veut de vrais engagements en matière environnementale et agrandir Paris d’une vingtaine de communes.

 

Le point clé, c’est  l’accord qu’il impose au second tour avec les écologistes de telle sorte que Villani soit en position de prendre la tête de cette alliance. Rien n’est certain pour lui; par contre, ce qui est indiscutable, c’est que Buzyn  sera forcément éliminée comme candidate possible à la mairie de Paris.

0 Réponses à “Villani impose ses conditions à Buzyn”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol