Villani « pose ses conditions » pour enfoncer Buzyn

Villani « pose ses conditions » pour enfoncer  Buzyn

.

Il est clair que Villani ne veut pas jouer les roues de secours pour sauver le soldat la république en marche lors des élections municipales de Paris. Il n’a pas pour autant rejeté toute hypothèse d’un rapprochement avec le parti dont il a été exclu mais cela à des conditions draconiennes qui en fait condamnent   Buzyn. D’abord la nouvelle candidate de la république en marche devra abandonner les mesures phares un peu fumeuses de Griveaux ( les 100 000 € accordés aux candidats à l’accession à la propriété ou encore le déménagement de la Gare de l’Est en campagne, en tout cas qu’en banlieue). Ensuite , Cédric Villani veut de vrais engagements en matière environnementale et agrandir Paris d’une vingtaine de communes. Le point clé, c’est  l’accord qu’il impose au second tour avec les écologistes de telle sorte que Villani soit en position de prendre la tête de cette alliance. Rien n’est certain pour lui; par contre, ce qui est indiscutable, c’est que Buzyn  sera forcément éliminée comme candidate possible à la mairie de Paris.

Le projet du député de l’Essonne comprend un plan d’investissements de cinq milliards d’euros pour l’écologie sur la mandature et l’agrandissement de Paris via l’intégration d’une vingtaine de communes voisines d’ici 2030.

D’un point de vue politique, Cédric Villani a évoqué avec Agnès Buzyn “l’ouverture à un accord de second tour avec les Verts pour réaliser les conditions de l’alternance sur une base écologiste et progressiste”.

Représenté par David Belliard, le camp d’Europe Ecologie-Les Verts est pour l’instant crédité de près d’une quinzaine de points dans les sondages d’opinion.

0 Réponses à “Villani « pose ses conditions » pour enfoncer Buzyn”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol