Coronavirus : l’intox des Chinois continue

Coronavirus : l’intox des Chinois continue

 

Si l’on en croit les autorités chinoises, l’épidémie commence  à ralentir. Dans son point quotidien, la Commission nationale de la santé indique que 68.500 personnes sont infectées en Chine continentale, où le nombre de décès atteint désormais 1.665 personnes.

Le nombre de nouveaux cas est tombé à 2.009 dimanche contre 2.641 le jour précédent, et le nombre de décès à 142, un de moins que la veille.

Pourtant dans d’autres informations officielles, le bilan de l’épidémie de pneumonie virale s’est encore alourdi ce dimanche en Chine et a désormais atteint les 1765 morts. Le bilan de l’épidémie de nouveau coronavirus a atteint 1765 morts en Chine continentale, après 100 nouveaux morts recensés dans la province du Hubei, selon d’autres  chiffres officiels publiés ce lundi. Le nombre de nouveaux cas dans le Hubei a atteint 1933, soit la première hausse après deux reculs consécutifs, ont indiqué les autorités de cette province, épicentre de l’épidémie.

 

Le président chinois Xi Jinping a déclaré que la Chine devait unifier ses efforts pour contrôler l’épidémie, d’après des propos rapportés par l’agence de presse officielle Chine Nouvelle.

Dans le même temps la Chine a repris en main l’information des réseaux sociaux notamment pour contrôler les critiques qui fusent de la part des Chinois à l’égard du pouvoir concernant la politique de santé.

 

Notons aussi que le virus prend désormais une dimension internationale et constitue un danger mondial d’après l’OMS..Environ 500 cas de contamination ont été recensés ailleurs qu’en Chine, dans plus d’une vingtaine de pays et territoires.

Le plus important foyer de contamination hors de Chine continentale se trouve sur un navire de croisière amarré au large du port japonais de Yokohama. Soixante-dix cas supplémentaires de contamination au coronavirus ont été diagnostiqués à bord du Diamond Princess, a déclaré dimanche le ministre japonais de la Santé, ce qui porte à 355 le nombre de passagers infectés.

Une américaine de 83 ans a été testée positive en Malaisie, en provenance du Cambodge où elle avait accosté à bord d’un bateau de croisière. Les Etats-Unis, le Canada, Hong Kong et la Corée du Sud et l’Italie ont respectivement annoncé qu’ils allaient organiser des vols spéciaux pour rapatrier leurs ressortissants présents sur le bateau, qui a été placé en quarantaine à son arrivée à Yokohama, le 3 février, avec quelque 3.700 personnes à son bord.

0 Réponses à “Coronavirus : l’intox des Chinois continue”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol