inflation zone euro: en petite hausse ?

inflation zone euro: en petite hausse ?

 

D’une certaine manière la commission européenne réagit à contre-courant concernant l’inflation qu’elle révise légèrement en hausse. Elle attend 1,3 % au lieu de 1.2%. Une évolution à vrai dire à la marge mais qui va plutôt à l’encontre de l’évolution des marchés impactés par la crise du virus chinois. Du fait de cette crise, la demande de pétrole (et autres matières premières)  a très nettement tendance  se tasser et les prix avec. Or c’est sur l’argument de la hausse du prix du pétrole que la commission européenne–sans doute un peu en retard– légitime sa perspective de très légère croissance de l’inflation.

La vérité sans doute c’est que la commission européenne est encore dans le brouillard concernant les conséquences de la pandémie, sur l’impact de la croissance mondiale et celle de l’union européenne particulier. Du coup, la commission choisit l’attentisme et  confirme tabler sur une progression de 1,2% du produit intérieur brut (PIB) des 19 pays de la zone euro en 2020 puis en 2021, comme en 2019. “Si certains risques de révision à la baisse des prévisions se sont estompés, d’autres sont apparus”, explique-t-elle.

La légère accélération de l’inflation attendue désormais s’explique par un relèvement des hypothèses de prix du pétrole et à la transmission attendue des hausses de salaires aux prix à la consommation. La Commission prévoit donc désormais un taux d’inflation dans la zone euro de 1,3% en 2020 et 1,4% en 2021, contre 1,2% et 1,3% respectivement dans les prévisions présentées en novembre.

La Commission explique cependant que les pressions intérieures sur les prix ne devraient s’accumuler que lentement, les entreprises continuant probablement de tolérer une diminution de leurs marges bénéficiaires.

Elle ajoute que si l’accord commercial de “phase 1” entre les Etats-Unis et la Chine a contribué à réduire les risques entourant ses prévisions, “l’épidémie de coronavirus ‘Covid-19’ constitue un nouvel aléa baissier, compte tenu de ses conséquences pour la santé publique, l’activité économique et le commerce, en particulier en Chine”.

Si Bruxelles s’appuie pour l’instant sur l’hypothèse que la propagation du virus aura atteint son pic au premier trimestre avec des retombées mondiales limitées, elle reconnaît que “plus l’épidémie durera, plus elle sera susceptible d’avoir des répercussions sur le climat économique et sur les conditions de financement au niveau mondial”. Le communiqué de la CE évoque aussi les “importantes incertitudes” qui entourent les futures relations commerciales entre l’Union et le Royaume-Uni après le Brexit, au-delà de la période de transition qui doit s’achever à la fin de cette année.

Bref pour résumer une déclaration pour ne pas dire grand-chose !

0 Réponses à “inflation zone euro: en petite hausse ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol