Coronavirus: la Chine ment sur les chiffres

 Coronavirus: la Chine ment sur les chiffres

 

Curieusement d’un coup, la Chine annonce jeudi 242 décès supplémentaires. Jusque-là, la Chine  affirmait que ce nombre était contenu entre 50 au début jusqu’à 100 mercredi. Il y a encore quelques jours, le gouvernement annonçait que de l’ordre de 40 000 personnes pourraient être infectés , un chiffre sans doute à multiplier par dix comme l’indique une revue scientifique britannique. Ce bidouillage des chiffres  avait d’ailleurs permis à l’organisation mondiale de la santé de considérer d’abord la maladie comme relativement locale, ensuite d’affirmer qu’elle était sous contrôle; avant hier brusquement de s’inquiéter du risque mondial. De ce point de vue, l’attitude de l’organisation mondiale de la santé est assez irresponsable.

 

Pourtant dès le 31 janvier, la revue britannique The Lancet, l’une des références en matière médicale, a publié une étude fondée sur un modèle mathématique d’après lequel 75.815 individus auraient été infectés à Wuhan – la principale province chinoise touchée par l’épidémie – au 25 janvier 2020. Officiellement, ce jour-là, le nombre de personnes diagnostiquées était de… 685. Soit un rapport de plus de 1 à 100. Il est possible qu’en faite sur l’ensemble de la Chine le nombre de personnes infectées soit plus proche de 200 000 que de 35 000 annoncés alors. En outre, il faut surtout noter le taux d’expansion du virus. En Chine en dépit de tous les efforts consentis et qui sont importants,  le virus est loin d’être contenu contrairement à des régions extérieures qui semblent avoir pris des mesures assez draconiennes pour éviter la mobilité des personnes en général. .

Ce qui n’empêche pas les déclarations irresponsables de l’OMS : «Il y a eu une stabilisation du nombre des cas rapportés de Hubei», la province chinoise la plus touchée et où la maladie est apparue, a déclaré le responsable des programmes sanitaires d’urgence de l’OMS Michael Ryan, lors d’un point de presse à Genève. Cette province est soumise à des mesures drastiques d’isolement par les autorités chinoises pour tenter de contenir la diffusion de l’épidémie. «Nous enregistrons une période de stabilité de quatre jours, où le nombre de cas rapportés n’a pas progressé. C’est une bonne nouvelle et cela pourrait refléter l’impact des mesures de contrôle qui ont été mises en place», a-t-il ajouté.

Plutôt que de délivrer des informations douteuses ou de se fier aux chiffre de la Chine,  l’OMS ferait mieux de se pencher sur le manque crucial de matériel de prévention, un manque à l’échelle mondiale.

 

0 Réponses à “Coronavirus: la Chine ment sur les chiffres”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol