Virus chinois: pas de traitement avant des semaines et des mois

Virus chinois: pas de traitement avant des semaines et des mois

Officiellement environ 25 000 cas de personnes affectées et autour de 500 décès. En  fait, peut-être 10 fois plus compte tenu de toutes les incertitudes relatives aux statistiques chinoises. Dans l’immédiat, il n’existe pas de traitement efficace. En effet la mise au point d’un éventuel vaccin mettra des semaines et plus sûrement des mois avant d’être validé. Il faut distinguer le vaccin qui a un rôle préventif du traitement proprement dit.

Plusieurs traitements, actuellement utilisés dans d’autres pathologies virales, sont en cours d’évaluation notamment aux Etats Unis en  utilisant une classe de médicaments ayant servi contre Ebola. De multiples pistes sont à l’étude contre le nouveau coronavirus apparu en Chine, dont trois sont à un niveau avancé : un médicament anti-VIH (Kaletra) ; une combinaison utilisée contre le coronavirus Mers (antiviral et immunothérapie) ; et un antiviral de l’Américain Gilead testé dans le passé contre Ebola. De recherches avancées sont engagées aussi en Chine et ailleurs.

Mais  n’existe pour l’heure aucun traitement efficace connu contre le nouveau coronavirus 2019-nCoV responsable d’une flambée épidémique en Chine continentale, contrairement à certaines informations parues dans les médias, a déclaré mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Des centaines d’experts se réuniront mardi et mercredi prochains pour fixer des priorités de recherche et développement, a ajouté l’organisation. Une équipe internationale dirigée par l’OMS se rendra très prochainement en Chine, a également précisé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.

La chaîne britannique Sky News a de son côté annoncé que des chercheurs avaient fait “une avancée significative” dans le développement d’un vaccin. Interrogé au sujet de ces informations de presse, un porte-parole de l’OMS a déclaré qu’il n’existait “aucune thérapie efficace contre ce (coronavirus) 2019-nCoV”.

Au-delà de la Chine continentale, où près de 500 morts et plus de 24.000 cas ont été recensés, 191 cas de contaminations par le “coronavirus de Wuhan”, dont le surnom évoque la capitale de la province chinoise du Hubei où il est apparu en décembre, ont été recensés dans une vingtaine de pays, ainsi que dans les régions administratives spéciales de Hong Kong et Macao. Un seul décès est survenu en dehors de Chine, aux Philippines.

0 Réponses à “Virus chinois: pas de traitement avant des semaines et des mois”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol