• Accueil
  • > politique
  • > Hulot, n°3 du gouvernement ? c’était juste pour son ego

Hulot, n°3 du gouvernement ? c’était juste pour son ego

Hulot, n°3 du gouvernement ? c’était juste pour son ego

Hulot avoue  maintenant mais un peu tard que sa nomination comme numéro trois du gouvernement était du cinéma. C’était juste pour la façade reconnaît-il. En faite, sans doute, pour satisfaire son incommensurable ego comme dans ses émissions télévisées Ushuaia ou ailleurs où son personnage est davantage présent que les animaux observés. Le bobo écolo a donc été pris à son propre piège mégalo.

«J’étais censé être ministre d’État et numéro trois du gouvernement mais c’est faux, c’était juste pour la façade!», assène-t-il. Il revient ensuite sur ses relations compliquées avec l’ancien ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, et la puissance des «lobbys» au sein de ce ministère, plus forts selon lui que la «FNSEA», le premier syndicat agricole.

L’ex-animateur télé confirme qu’il avait demandé «douze points de clarification au premier ministre et au président», avant son départ. Parmi ces requêtes: le copilotage de la révision de la politique agricole commune (PAC). «Cela ne m’a pas été accordé», déplore-t-il, en soulignant que ce refus a pesé dans sa décision finale de quitter l’exécutif.

0 Réponses à “Hulot, n°3 du gouvernement ? c’était juste pour son ego”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol