Croissance Hong Kong : victime des manifestations

Croissance Hong Kong : victime des manifestations

 

La croissance est affectée par trois phénomènes: le ralentissement global en Chine, les manifestations enfin évidemment les conséquences du plan de lutte contre le virus. La croissance est ainsi tombée dans le rouge en 2019 et la tendances devrait se poursuivre en 2020 . Le produit intérieur brut (PIB) s’est réduit de 0,4% pour les trois mois d’octobre à décembre par rapport au trimestre précédent.

En rythme annuel, l’économie s’est contractée de -2,9%, contre -2,8% au troisième. Sur l’ensemble de l’année 2019, le PIB de Hong Kong a reculé de 1,2%, sa première baisse annuelle depuis 2009.

Les analystes prédisent un premier trimestre 2020 encore moins bon à cause de l’épidémie de coronavirus, qui a conduit les autorités locales à restreindre les échanges avec la Chine continentale.

La cheffe de l’exécutif hongkongais, Carre Lam, a annoncé lundi la fermeture temporaire de dix des 13 points de passage frontaliers avec la Chine. Elle se refuse cependant à boucler l’ensemble du territoire comme le réclament certains, car ce serait selon elle “discriminatoire” envers Pékin.

 

 

0 Réponses à “Croissance Hong Kong : victime des manifestations”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol