Chaînes d’info: une caricature de débat et une audience ridicule

Chaînes d’info: une caricature de débat et une audience ridicule

Les débats caricaturaux, la course aux sensationnalisme tout autant que la soupe complaisante servie aux  intérêts financiers explique largement la marginalisation des chaînes d’info continue. Le populisme tente de cacher la véritable ligne éditoriale tout autant que l’ exhibitionnisme ( les poubelles qui flambent , les faux coup de gueule et les enquêtes bidons sur le trottoir) ne suffisent pas à attirer une audience significative. Pire, celle-ci tend  à diminuer.  La part d’audience annuelle de BFM TV (propriété d’Altice, anciennement SFR) était de 2.6% en 2018 et elle a chuté à 2.3% en 2019. C’est la seule chaîne à avoir vu ses audiences annuelles baisser, conséquence probable des conflits relatifs à sa diffusion avec Orange et Free.

LCI, capable de surprendre de plus en plus en ne se gênant pas pour diffuser l’intégralité du discours de Zemmour à la Convention de la droite ou battre BFMTV en terme d’audiences pour la conférence de presse de Carlos Ghosn, enregistre la plus forte progression. Son audience passe de 0.7% en 2018 à 1% en 2019.De leurs côtés, CNews du groupe Canal+ progresse aussi, de 0.7% à 0.8%, et France Info garde sa place de dernière en passant de 0,4% à 0,5%. Les progrès de CNews grâce aux audiences de Zemmour ne ressortent pas encore totalement des audiences annuelles, ce dernier n’étant arrivé que mi-octobre 2019. On peut tout de même constater qu’en comparant les audiences de décembre 2018 et 2019, toutes les chaînes d’info y perdent mais CNews subit la baisse la moins forte à -25% quand LCI va jusqu’à -33%.

0 Réponses à “Chaînes d’info: une caricature de débat et une audience ridicule”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol