• Accueil
  • > politique
  • > Edouard Philippe a réussi l’exploit de faire l’unité des syndicats contre lui

Edouard Philippe a réussi l’exploit de faire l’unité des syndicats contre lui

Edouard Philippe a réussi l’exploit   de faire l’unité des syndicats  contre lui  

 

 

On peut considérer que le gouvernement a réussi un exploit assez extraordinaire. En effet pendant environ 18 mois des négociations approfondies et ont été menées avec le haut commissaire  des retraites, Jean-Paul Delevoye . Finalement, il semblait dégager une sorte de consensus sur les grands axes de la réforme. Jusqu’au jour où d’une part Macron et Édouard Philippe ont mis leurs gros sabots dans le plat d’une réforme dont ils ignorent tout. On se souvient que Macron pourtant dans sa campagne électorale avait indiqué qu’il ne toucherait surtout pas à l’âge de la retraite ni au niveau des pensions. Pourtant à peine le rapport Delevoye  élaboré, Macon a procédé un peu comme avec le rapport Borloo en le considérant avec distance voire avec mépris. C’est ainsi qu’il a déclaré que ce rapport n’était qu’un départ et non un aboutissement mettant ainsi en cause bon nombre d’accords après  la longue négociation qui les avait permis. Édouard Philippe a parachevé le travail de démolition en ajoutant la question des dimensions paramétriques à une réforme qui devait dans un premier temps se concentrer essentiellement sur le système même. En rajoutant des éléments paramétriques aux aspects systémiques, Édouard Philippe a créé une grande pagaille dans le débat. Comme d’habitude Macron  a commis la maladresse de s’asseoir sur les principales dispositions difficilement négociées avec Jean-Paul Delevoye. Bilan de toute cette opération: alors que l’hypothèse d’une réforme potentiellement acceptable par les partenaires sociaux se dessinait aujourd’hui le pouvoir a favorisé l’émergence d’un front syndical totalement uni pour contester les orientations du gouvernement , organisant  en même temps la chienlit dans le  pays. Comme mode de gouvernance on fait mieux !  D’ores et déjà les jours d’Édouard Philippe sont certainement comptés. On pourra retenir de son passage qu’après déjà le lamentable épisode des gilets jaunes , il aura participé à créé un mouvement des gilets rouges- Les organisations réformistes CFDT, UNSA et CFTC ont en effet rejoint mercredi le front syndical contre le projet gouvernemental sur l’avenir des retraites, signant l’échec d’Edouard Philippe à déminer la contestation en dépit des concessions annoncées dans la journée par le Premier ministre sur le fond de la réforme.

0 Réponses à “Edouard Philippe a réussi l’exploit de faire l’unité des syndicats contre lui”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol