• Accueil
  • > politique
  • > Réforme des retraites: systémique, paramétrique ……..ou chimérique

Réforme des retraites: systémique, paramétrique ……..ou chimérique

 Réforme des retraites: systémique,  paramétrique ……..ou  chimérique

 

Schématiquement deux visions s’opposent quant à la nature de la réforme des retraites. Certains pensent que pour  la pérenniser et la rendre plus juste, l’approche doit être systémique. Une sorte de révolution qui harmoniserait  toutes les pensions. Sorte de système universel. Une autre vision, plutôt de droite celle-là, privilégie des mesures d’équilibre financier à court terme en jouant sur les paramètres des retraites, l’approche paramétrique. Le mélange des deux aspects rend la compréhension de la réforme particulièrement difficile du fait de la complexité de la problématique et des nombreuses incertitudes qui pèsent sur le temps long dans lequel va s’inscrire la réforme. En fait, cette réforme retraite pourrait bien être tout simplement chimérique pour de nombreuses raisons.  la première c’est que Macron  n’a plus la crédibilité politique pour effectuer une transformation d’une telle ampleur. Une telle opération doit en effet s’effectuer en début de mandat et non au milieu quand les sondages sont au plus bas. La seconde est liée aux incertitudes relatives à ce que sera l’environnement économique et social dans 20, 30 ou 50 ans. nous sommes dans l’incapacité de dire par exemple quelle sera croissance qui génère les emplois et donc les cotisations. Des incertitudes sur la croissance, et le volume d’emploi mais aussi sur la nature de cette croissance et de ses emplois. Environ la moitié des emplois à venir dans les 30 ans sont aujourd’hui inconnus de même que les produits et services qui constitueront cette croissance. Autre aspect et non des moindres, cette réforme ne produira ses effets macro économiques que d’ici 20 à 50 ans. La réforme aura le temps de revenir dans le calendrier des différents gouvernements qui vont se succéder. Notons d’ailleurs qu’en moyenne les gouvernements sortent une réforme tous les cinq ans. Ce qui confère un caractère chimérique à la réforme c’est  le choix du champ des retraites pour inciter  à travailler davantage. Or si effectivement la France doit faire des efforts pour améliorer sa compétitivité, ce n’est pas dans 20 30 ou 50 ans mais dans les années qui viennent en l’état catastrophique de sa balance commerciale qui affiche régulièrement 50 à 60 milliards de déficits chaque année. En cause effectivement que les Français ne travaillent pas assez mais toute  l’année.

Ce n’est pas l’âge de la retraite qu’il faut reculer mais le temps de travail qu’il faut augmenter. Notons que la France la durée de travail annuelle la plus faible de l’Europe.  1646 heures travaillées, soit 434 heures de moins que la Roumanie !

 

Compte tenu de l’environnement social et politique, Macron ne pourra pas imposer cette réforme à la fois systémique et paramétrique. Il devra faire de nombreuses concessions au point que le caractère universel sera remis en cause. Enfin et surtout cette réforme mal finalisée, mal négociée aura contribué à déstabiliser encore davantage une économie déjà fragilisée. Le pouvoir se  trompe de réforme , patauge  dans ses objectifs et ses modalités et risque d’aboutir  un résultat pathétique.

0 Réponses à “Réforme des retraites: systémique, paramétrique ……..ou chimérique”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol