Le moral des ménages : en hausse

Le moral des ménages : en hausse

 

D’après l’INSEE,  le moral des Français sur la situation économique a gagné deux points pour passer de 104 à 106 et se situe  au dessus de sa moyenne de long terme (100). Après avoir chuté tout au long de l’année 2018, le moral des consommateurs retrouve des niveaux similaires à ceux enregistrés au cours de l’année 2017 où l’économie française affichait des performances favorables avec un PIB à 2,3%.

Dans le détail, l’enquête menée par l’organisme de statistiques indique que les Français sont en proportion plus optimistes sur leur situation financière future. Le solde d’opinion gagne deux points. Par ailleurs, la part des ménages qui estime que c’est le bon moment de faire des achats importants augmente un peu (un point) par rapport aux résultats communiqués au mois d’octobre.

Dans le même temps, la proportion de Français jugeant qu’il est opportun d’épargner est en baisse. mais le taux d’épargne risque d’être  encore assez haut .

« En moyenne sur l’année 2019, le taux d’épargne en France serait supérieur à 15%. L’Insee s’attend à ce que le taux d’épargne remonte en fin d’année, compte tenu du choc positif attendu de pouvoir d’achat en cette fin d’année 2019 avec la deuxième étape de réduction de la taxe d’habitation. On s’attend en effet à ce que ce surcroît de pouvoir d’achat ne passe pas immédiatement dans la consommation. Il n’est donc pas exclu que le taux d’épargne des ménages remonte au quatrième trimestre 2019 (15,3%) », avait récemment expliqué le chef du département de la conjoncture à l’Insee, Julien Pouget, à La Tribune.

 

L’indicateur qui mesure l’opinion des foyers français à l’égard du chômage est au plus bas depuis août 2017.

L’embellie des créations d’emplois, en prenant en compte le secteur non marchand, a connu une amorce timide à partir de 2015 (104.000 emplois créés, avant d’accélérer en 2016 (242.000) pour atteindre un sommet en 2017 (357.000) avant de retomber en 2018 (196.000), selon des chiffres de l’Observatoire français des conjonctures économiques. Pour 2019, l’Insee anticipe que près de 260.000 emplois seraient créés. En revanche, la plupart des instituts de statistiques prévoit une chute drastique des créations d’emplois (autour de 80.000) pour l’année prochaine. Malgré cette dynamique moins vigoureuse et le coup de frein de l’économie, le ralentissement de la population active pourrait prolonger la baisse du chômage.

0 Réponses à “Le moral des ménages : en hausse”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol