Retraites: Macron va capituler sur les régimes spéciaux

Retraites: Macron va capituler sur les  régimes spéciaux

En dépit de ses les effets de manches, Macron est bien en train de capituler concernant la réforme des régimes spéciaux. Normalement la réforme des retraites devait prendre un caractère universel  et  s’appliquer à tout le monde sur les mêmes bases. mais  devant la grogne, Macron ne cesse d’ajouter des reculs et des contradictions au principe d’universalité .  Sur BFMTV, le chef de l’État a dit vouloir que les nouveaux embauchés ne dépendent plus des régimes spéciaux dès le vote de la réforme prévu l’été prochain. S’il s’est dit opposé à la clause du « grand-père », il n’a toutefois pas exclu de reporter la transition entre les deux régimes au-delà de la génération née en 1963 pour ceux actuellement sur le marché du travail. Autant dire que la réforme s’appliquera à partir de 2025 uniquement aux nouveaux entrants mais que les bénéficiaires de régimes spéciaux bénéficieront d’un très long délai voir même ne seront pas concernés par la réforme. Il y a une différence de taille car selon les hypothèses la réforme pourrait s’appliquer en 2025 …ou en 2070 ( la d’entrée sur le marché du travail est actuellement de 23 ans auquel il faudra ajouter 45 ans de cotisation et non pas 43 ans comme on le prétend ). Reporter la réforme des régimes spéciaux revient en fait à remettre en cause la philosophie universelle envisagée pour les futures retraites. En réalité, macro, tiendra compte  surtout qu’on du rapport de force. En creux, il avoue même qu’on ne connaît pas les termes de cette réforme, ce qui lui laisse toute latitude pour reculer en rase campagne ou pour s’adapter au niveau de la mobilisation.

“Vous constaterez avec moi que le 5 décembre est quelque chose d’étrange (…), il va y avoir une mobilisation massive contre une réforme dont on ne connaît pas les termes exacts”, a déclaré le chef de l’Etat français lors d’une conférence de presse à Nesle, dans la Somme.

“Cette mobilisation est avant tout la mobilisation de salariés d’entreprises qui relèvent des régimes spéciaux”, a-t-il ajouté. “Le gouvernement va mener ses travaux, les rencontres bilatérales, les rencontres multilatérales et le Premier ministre à l’issue de ce processus aura à annoncer les termes de la réforme dans son ensemble dans les semaines qui viennent”, a-t-il précisé. “C’est une réforme de responsabilité parce qu’elle sera lancée en mettant le système à l’équilibre”, a ajouté Emmanuel Macron, alors que la CFDT a mis en garde jeudi contre une réforme purement “paramétrique”. A l’origine de l’appel à une grève “illimitée”, les syndicats de la RATP (Unsa, CGT et CFE-CGC) et de la SNCF (CGT-Cheminots, Unsa ferroviaire, SUD-Rail, FO-Cheminots) ont été rejoints jeudi par la CFDT-Cheminots, et des organisations d’EDF (CGT, FO, Sud et la CFE-CGC). La CFE-CGC a aussi annoncé s’associer à la journée de mobilisation interprofessionnelle organisée par la CGT, FO, FSU, Solidaires et les syndicats étudiants UNEF, Fidl, MNL et UNL.

« Il faut trouver le bon rythme de transition, mais pour tout le monde. Peut-être que par rapport à la copie initialement proposée qui était la génération 1963 -tous ceux qui sont nés après 1963 rentrent dans le nouveau régime – peut-être qu’il faut adapter les choses, lisser un petit peu, trouver des modalités, réussir à avoir des mécanismes d’accompagnement », a déclaré Emmanuel Macron. 

Et de conclure: « Parce que ce que je respecte, c’est que quelqu’un qui a 50 ans dans une entreprise, 45 ans… Il faut voir à quel âge on bascule. Il y a une forme de pacte. Il ne faut pas qu’on trahisse ce pacte ». Plus flou tu meurs ! 

0 Réponses à “Retraites: Macron va capituler sur les régimes spéciaux”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol