Hôpital: reprise de la dette ?

Hôpital: reprise de la dette ?

Parmi les éléments qui asphyxient l’efficacité des hôpitaux  figurent évidemment le problème de la dette. Une dette qui a notamment pour effet de limiter les investissements et de réduire les marges de manœuvre financière. Bruno Le Maire n’a pas exclu dimanche une reprise de la dette des hôpitaux publics, .

La Cour des Comptes dans un rapport  de l’an passé avait soulevé cette grave question  :(extraits)

« Rompant avec l’emballement constaté précédemment, la période la plus récente a connu une stabilisation en 2015, puis un début de diminution en 2016 de la dette des établissements publics de santé : elle s’est élevée à 29,8 Md€ en 2016 contre 30,8 Md€ en 2014195 . Cette maîtrise de l’endettement s’inscrit dans le contexte d’une diminution des dépenses d’investissement des hôpitaux entre 2014 et 2016 et de leur autofinancement presque complet, les aides à l’investissement n’ayant qu’une part réduite et l’endettement un rôle marginal dans leur financement en 2016. Néanmoins, dans le même temps, le secteur hospitalier a continué à accumuler des déficits (606 M€ en 2015 et 529 M€ en 2016 196) et la capacité d’autofinancement (CAF)197 a été en réduction sur la période (3,1 Md€ en 2016, contre 3,4 Md€ en 2014). Même si la dette s’est réduite en 2016, elle est ainsi devenue plus lourde à supporter pour les établissements. La part qu’elle représente dans les ressources à long terme des hôpitaux (ratio de dépendance financière) a continué à s’accroître, alors même que leur capacité à faire face à leurs remboursements d’emprunt (rapport de la dette à la CAF) s’amenuise chaque année depuis 2011. »

 

Bruno Le Maire n’a on pas exclu dimanche une reprise de la dette des hôpitaux publics, alors que le gouvernement doit présenter mercredi un plan d’action renforcée pour ce secteur en proie à une forte mobilisation sociale depuis des mois.“Tout est ouvert”, a déclaré le ministre de l’Economie sur BFM TV, confirmant que Bercy ne ferme plus la porte à une reprise partielle ou totale de cette dette, qui s’élève à 30 milliards d’euros. “Bercy est parfaitement lucide sur la nécessité qu’il y a, après des années d’efforts (..) de donner désormais aux hôpitaux les moyens de fonctionner”, a déclaré le ministre de l’Economie.

0 Réponses à “Hôpital: reprise de la dette ?”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol