Hong Kong: la démocratie à balles réelles !

C’est à peine si la question démocratique a été abordée par Macron lors de sa visite en Chine. Pour s’en excuser , Macron a déclaré qu’il ne faisait pas de politique diplomatique au mégaphone ! Pour la première fois, la police de Hong Kong  à la botte de Pékin a  géré manifestations antigouvernementales avec des balles réelles.

On notera l’absence totale de réaction officielle de la France qui  a voulu privilégier le business par rapport aux règles démocratiques. À tout points de vue,  là visite  de Macron est un échec retentissant. Il a en effet annoncé des accords commerciaux portants sur une moyenne de 3 milliards par an durant cinq ans. Or on sait que la balance commerciale de la France est structurellement déséquilibrée, en moyenne elle affiche un déficit de 50 à 60 milliards par an dont la moitié imputable aux échanges avec la Chine. Rien n’a été décidé  de fondamental sur le rééquilibrage commercial. La France comme tous les autres pays sera toujours contrainte de s’associer avec un partenaire chinois en Chine, à l’inverse la Chine va continuer de prendre des participations y compris majoritaires en Europe ( par exemple dans les ports italiens, encore très récemment le rachat du sidérurgiste britannique British style ou dans l’aéroport de Toulouse). L’Europe est  ces échanges avec la Chine, en plus elle est complice de la dictature communiste par ailleurs véritable mafia économique qui se répartit la richesse du pays entre ses dirigeants

“L’usage de balles réelles par la police est la preuve claire d’un usage irresponsable de la force”, a déclaré dans un communiqué l’antenne hongkongaise d’Amnesty International. “Des témoins ont vu un policier fonçant à vive allure sur une motocyclette dans un groupe de manifestants. Ce ne sont pas des méthodes de maintien de l’ordre, ces policiers agissent hors de tout contrôle dans un esprit de représailles”, ajoute l’organisation, qui réclame une enquête.

Selon Carrie Lam, cheffe de l’exécutif, une soixantaine de personnes ont été blessées lundi. “La violence a dépassé l’appel à la démocratie et les manifestants sont désormais les ennemis du peuple”, a-t-elle déclaré dans une allocution télévisée. “S’ils croient que la violence redoublée va faire plier le gouvernement de Hong Kong pour satisfaire à leurs soi-disant revendications politiques, je le dis haut et fort : cela n’arrivera pas”, a-t-elle ajouté avec fermeté.

Carrie Lam a reçu le soutien du rédacteur en chef du Global Times, un tabloïd paraissant quotidiennement en Chine et suivant la ligne éditoriale du Quotidien du Peuple, le journal officiel du Parti communiste chinois. “Vous avez le soutien des peuples de Chine et de Hong Kong, mais aussi des soldats chinois et de l’Armée de libération du Peuple à Hong Kong”, écrit Hu Xijin sur son blog.

0 Réponses à “Hong Kong: la démocratie à balles réelles !”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol