• Accueil
  • > politique
  • > Les «Gilets jaunes» appellent piteusement à rejoindre les syndicats

Les «Gilets jaunes» appellent piteusement à rejoindre les syndicats

Les «Gilets jaunes» appellent piteusement à rejoindre les syndicats

 

On se souvient que les gilets jaunes sans doute enivrés par le taux de participation aux premières manifestations et par le soutien de l’opinion publique avait brutalement rejeté toute perspective de rapprochement avec les syndicats. Des responsables syndicaux avaient même été expulsés des manifestations. Depuis, du fait de leaders complètement irresponsables, le mouvement des gilets jaunes est allé  de dérive en dérive pour ne plus concerner que quelques centaines de participants. Du coup, c’est piteusement que les gilets jaunes invitent maintenant leurs sympathisants à rejoindre l’action décidée par les syndicats le 5 décembre. C’est aussi piteusement qu’ils ont adressé une demande d’audience à Macron après avoir là aussi craché sur les représentants qui ont essayé de négocier avec les pouvoirs publics. Il ne reste plus des gilets jaunes qu’une poignée d’ anarcho gauchistes et de populistes complètement irresponsables et qui ont tué leur propre mouvement. Le pire,  c’est que non seulement ils appellent  à rallier les syndicats mais sur les propres revendications des gilets jaunes comme si ces derniers étaient une organisation syndicale alors que c’est davantage un mouvement politique avec comme revendication première l’illusoire RIC.  Les «gilets jaunes» réunis depuis vendredi pour leur Assemblée des assemblées à Montpellier ont donc voté ce dimanche une proposition pour rejoindre la grève du 5 décembre contre la réforme des retraites, a constaté une journaliste de l’AFP. Cet appel a été adopté à une écrasante majorité lors d’un vote à main levée, en séance plénière.

 

«L’Assemblée des assemblées de Montpellier appelle les  »gilets jaunes » à être au cœur de ce mouvement, avec leurs propres revendications et aspirations, sur leurs lieux de travail ou sur leurs ronds-points, avec leurs gilets bien visibles !» poursuit le communiqué.

«Le 5 décembre est une date importante que nous attendons tous depuis très longtemps», a réagi Séverine 54 ans, une des «gilets jaunes». «Notre mouvement est parti de la base et nous avons impulsé une radicalité pour que les gens ne se laissent pas faire», a-t-elle poursuivi.

Les «gilets jaunes» ont également annoncé que la prochaine Assemblée des assemblées se tiendra à Toulouse, à une date pour l’instant encore indéterminée. Depuis vendredi et jusqu’à dimanche, quelque 600 «gilets jaunes» représentant 200 délégations de ronds-points sont réunis dans un musée désaffecté de Montpellier, pour évoquer la suite de leur mouvement, presque un an après le début de leur mobilisation, le 17 novembre 2018.

Durant cette Assemblée des assemblées, un autre appel, dont le texte a été posté sur Twitter, propose notamment à des «actions contre les profiteurs de tous ordres» (en ouvrant les péages, par exemple), «contre les violences sociales, policières et judiciaires», et «aux côtés de la population», à l’occasion de l’anniversaire du mouvement. Un blocage du périphérique parisien est également envisagé.

Ce samedi, seulemenet  centaines de «gilets jaunes» ont encore défilé dans plusieurs villes de France, pour leur 51e samedi de mobilisation.

0 Réponses à “Les «Gilets jaunes» appellent piteusement à rejoindre les syndicats”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




L'actu écologique |
bessay |
Mr. Sandro's Blog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | astucesquotidiennes
| MIEUX-ETRE
| louis crusol